CAMEROUN-ALERTE: sérieusement malade, Voici enfin état de sante de Chantal Biya dans une sompteuse villa en Suisse

0
1025

Disparue des radars depuis plusieurs mois déjà, la première dame du Cameroun, Chantal Biya vient d’être aperçue dans une grande villa « au bord du lac Léman, au 266 bis, route de Lausanne »

L’information provient du militant de la diaspora camerounaise Brice Nitcheu

Il précise que la première dame y habite depuis plus d’un mois Contrairement au sor réservé à Brenda Biya à Paris par les membres du BAS, il appelle ces compatriotes à ne pas faire une descente sur les lieux en raison de son état de santé qui serait alarmant

Voici la réaction complète

Chantal Vigouroux Biya, alias «Ancien Ninja des boîtes de nuit» se trouve actuellement dans cette somptueuse villa, acquise avec des milliards de dollars par le dictateur Paul Biya, située au bord du lac Léman, au 266 bis, route de Lausanne. La villa s’appelle «Les Magnolias».

Nous l’avons repérée ici depuis un mois, et nous savons très bien dans quelle clinique elle est soignée à Genève. Nous avons décidé de la laisser seule car nous savons qu’elle est très malade.

Ce message est adressé à Luther André Meka et aux services de renseignement « EKANG » qui l’instrumentalisent. Voulez-vous localiser les maisons des «ennemis de la république»? Aller de l’avant. Et vous voulez «frapper»? Qu’est-ce que tu attends? Le feu rencontrera le feu.

L’ÉQUILIBRE DE LA TERREUR FAIT RÉGINER LA PAIX

Fini le temps où vous marchiez sur des Camerounais et preniez plaisir à parcourir le monde sans conséquence.Villa_Chantal_Biya

Acculé, André Luther MEKA nie avoir demandé 26 millions pour défendre Brenda Biya

Le communicateur du RDPC sur les télévisions de Douala nie avoir écrit cette lettre au Cabinet civil de la présidence de la République pour demander 26 millions d’euros afin de mener des opérations de défense de l’honneur de Brenda BIYA.

Ce lundi matin, André Luther MEKA est dans tous ses sens. Visiblement, il était furieusement en colère après avoir découvert cette lettre qui circule sur le web. Une lettre indiquant qu’il a demandé 26 millions de FCFA au directeur du cabinet civil pour défendre l’honneur de Brenda BIYA, la fille du chef de l’Etat du Cameroun. Le professeur de l’Université de Douala est donc en colère d’avoir décidé de porter plainte. «JE FAIS UNE PLAINTE. En ce jour, je rencontrerai toutes les autorités de sécurité de la ville de Douala dont le gouverneur de la région côtière, le délégué régional à la sécurité nationale, la co-légion de la gendarmerie côtière afin de porter plainte contre X pour faux et utilisation de faux, falsification par écrit d’un document portant mon nom et menaces de mort contre moi-même et celui de Brenda Biya. Me Biligha, Me Achu, Me Teguem, Seront mes avocats. À vos marques ! La force restera avec la loi ».

Cependant, il est difficile de comprendre pourquoi le cadre RDPC mentionne toutes les autorités de sécurité de la ville de Douala pour annoncer qu’il va porter plainte contre X. De plus, ce dernier évoque une menace de mort à son endroit. Cependant, c’est plutôt lui qui semble présenter des éléments de danger pour les populations camerounaises. Lui qui a posté sur son profil ce groupe de Camerounais avec qui il compte aller de quartier en quartier pour «punir» les «ennemis de la République».

Même si André Luther MEKA refuse d’avoir fait la demande de 26 millions de FCFA, il ne nie pas avoir rassemblé des citoyens pour la mise en place de ce que l’on peut qualifier de milice pour mener des actions punitives contre d’autres ressortissants sur le sol camerounais. Une milice qui vise à défendre l’honneur de Brenda BIYA. «Chez Boris Bertolt, je suis patriote, je défends les institutions, mon pays et sa jeunesse en servitude volontaire. Je ne suis ni directement ni indirectement responsable de cette approche. Les jeunes ont réagi spontanément aux attaques du BAS contre une jeune femme sans défense. Brenda Biya a été victime d’agression et les Camerounais se montrent spontanément solidaires. « Si seulement c’est vrai.

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]