Cameroun-Assassinat de Lydienne Taba: Voici enfin pourquoi le Sous-préfet n’est pas mis en prison

0
86

Franck Derlin Eyono Ebanga est gardé à la légion de gendarmerie d’Ebolowa.

Franck Derlin Eyono Ebanga se trouve à la légion de gendarmerie d’Ebolowa dans la région du Sud. Cette information est donnée par Me Dominique Fousse, présidente du Collectif des avocats constitués pour accompagner la famille de Solange Lydienne Taba.

Me Dominique Fousse affirme que les membres du collectif d’avocats chargé d’accompagner la famille de Solange Lydienne Taba ont vu le sous-préfet le 16 septembre 2020 dans cette unité de gendarmerie « Le commandant nous a demandé si on le voulait le voir nous avons répondu par l’affirmative. Mais nous n’avons pas discuté avec lui parce que ce n’est pas notre client. Nous regrettons juste le fait que la légion de gendarmerie n’est pas une maison d’arrêt, nous ne savons pas ce qu’il fait dans cette unité. On ne peut pas dire qu’il s’agit d’une garde à vue parce que les délais de la garde à vue sont largement dépassés », explique Me Dominique Fousse

L’autorité administrative qui a occupé les fonctions de sous-préfet de l’arrondissement de la Lokoundje du 11 juillet au 8 septembre dernier, est accusée d’avoir tué Solange Lydienne Taba. La jeune fille de 23 ans entretenait une relation intime avec l’autorité administrative. Les faits se sont déroulés le 25 juillet 2020 dans la résidence du sous–préfet à Kribi.

Le collectif d’avocats souhaite que la reconstitution des faits soit reprise. La semaine prochaine, les témoins du collectif d’avocats seront entendus par le juge d’instruction du tribunal militaire d’Ebolowa.

C’est dans cette unité que le Collectif d’avocats avait déposé une plainte contre le sous-préfet pour assassinat et violence sur femme enceinte.


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Laisser un commentaire

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]




LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here