DIRECT. Covid-19 : Voici pourquoi la ministre belge des Affaires étrangères en soins intensifs

0
31

Sophie Wilmès, qui était Premier ministre jusqu’au 1er octobre, a annoncé sa contamination le week-end dernier.
L’essentiel
Le dernier rapport en France fait état de 26 676 nouveaux cas et 166 décès en 24 heures. Au moins 34 048 personnes sont mortes dans le pays à cause du Covid-19.
2 239 personnes sont en réanimation en France, dont 284 admises en 24 heures.
Le marché de Noël de Strasbourg est annulé.
Jean Castex doit annoncer cet après-midi le transfert de nouveaux départements vers la zone d’alerte maximale.
À l’échelle mondiale, le nombre total de décès depuis le début de la pandémie est d’environ 1 130 000 personnes.
L’Allemagne a un cas record de 24 heures.
> Événements en direct du jour
11h15. Le soutien du Premier ministre belge. Alexander De Croo, l’actuel Premier ministre belge, adresse son soutien à Sophie Wilmès, lui souhaitant un « prompt rétablissement ». « Tous ensemble, nous vaincrons Covid-19. »
11h05. Sophie Wilmès consciente. La Libre Belgique donne des détails sur l’état de santé de Sophie Wilmès, la ministre belge des Affaires étrangères, hospitalisée en réanimation. «Son état est stable, elle est consciente et elle est bien prise en charge. Elle a besoin d’une surveillance médicale et a été hospitalisée sur les conseils de son médecin. « 

10h55. Sophie Wilmès en soins intensifs. L’ancienne Premier ministre belge Sophie Wilmès, en fonction jusqu’au 1er octobre, est en réanimation. L’actuelle vice-première ministre et ministre des Affaires étrangères a annoncé qu’elle était positive pour Covid-19 le week-end dernier. Selon la RTBF, elle aurait été infectée dans son entourage familial. Elle a 45 ans.

10h35. Aide aux médias étrangers. Les députés ont voté une relance fiscale en faveur des télévisions et radios privées d’outre-mer, face à la crise du Covid-19 et à la baisse «drastique» de leurs recettes publicitaires. Adopté lors de l’examen du projet de loi de finances 2021 sur la sécurité sociale, l’amendement inclut la production audiovisuelle à l’étranger dans un barème renforcé d’exonération des cotisations sociales des employeurs étrangers.

10h25. Situation « très grave » en Allemagne. La résurgence de l’épidémie en Allemagne rend la situation « très grave », estime l’autorité sanitaire de référence. Mais il est encore possible de le contenir à condition de respecter les gestes de barrière. « La situation est devenue très grave dans l’ensemble », a déclaré Lothar Wieler, président de l’institut Robert Koch de surveillance sanitaire, alors que le pays enregistrait un nouveau record de nouvelles infections, avec 11 287 cas supplémentaires en 24 heures. Plus de détails dans notre article.

10h15. Darmanin et Véran à l’Assemblée. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et son collègue de la Santé, Olivier Véran, sont entendus à l’Assemblée par la commission des lois sur la prolongation de l’état d’urgence sanitaire.
10h05. Chiffres pour le marché de Noël de Strasbourg. L’AFP rappelle certaines données sur le marché de Noël de Strasbourg, annulé cette année. Organisé depuis 450 ans et annulé uniquement en période de guerre, il attire environ deux millions de visiteurs en un mois autour de plus de 300 chalets en bois aux retombées économiques estimées à 250 millions d’euros.

9h55. Les Allemands font des provisions. Alors que les restrictions se multiplient comme au début de l’année, l’Agence fédérale des statistiques allemande constate que les Allemands font à nouveau des provisions. Elle parle d ‘«achats de hamsters», notamment du papier toilette, des désinfectants, de la farine, de la levure et du riz.

9 h 40 Programme du marché de Noël de Strasbourg «sans chalets». La maire EELV de Strasbourg, Jeanne Barseghian, explique, dans des propos repris par France 3, qu ‘ »il y aura des déambulations d’artistes, un grand arbre, de la décoration mais ce sera évidemment une édition pas comme les autres ». Plus de détails dans notre article.

9h30 du matin. Un communiqué du maire de Strasbourg aux commerçants. Dans un communiqué que la maire EELV de Strasbourg, Jeanne Barseghian, a adressé aux commerçants et que France Bleu relaie, la mairie écrit que « la situation sanitaire s’est profondément dégradée depuis dix jours et fait craindre une situation sanitaire alarmante dans les semaines à venir. C’est pourquoi j’ai décidé, en pleine responsabilité, de retenir enfin le scénario sans chalets pour cette édition 2020 »du marché de Noël.

9h20. Le marché de Noël de Strasbourg n’aura pas vraiment lieu. Le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin) a été entièrement revu. Il se déroulera « sans chalets », selon les mots de la Maire EELV Jeanne Barseghian, c’est-à-dire sans commerçants.

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]