La folie des titres, grades et postes au Cameroun :: CAMEROON

0
10

L’agora est un champ d’expression des personnalités publiques qui n’hésitent pas, chaque fois qu’une occasion opportune se présente, à faire valoir leurs titres, grades et postes. Professeur, Docteur, Directeur, Chef sont, entre autres, des indicateurs que d’aucuns exhibent, au quotidien, au détriment du savoir, du savoir-faire et du savoir-être qui doivent être offerts à l’opinion publique. Si certains détenteurs de ces titres en font bon usage, d’autres s’en servent comme des marqueurs de la monstration sociale. Un regard inquisiteur jeté sur des cartes de visite de certains responsables de la République incline à constater le listing des titres, postes et grades, lesquels constituent la nomenclature des composantes conférées à leur sphère d’autorité.

Ainsi pouvez-vous y apercevoir les mentions suivantes: Ingénieur; Dr; Pr; Directeur des Affaires générales d’une administration donnée. L’avalanche de ces titres et fonctions, dont le caractère est pompeux et creux, participe à attribuer une posture de pouvoir, d’autorité et d’influence aux détenteurs. A voir l’enflure de titres, l’on dirait des tout-puissants de la sapientia censés remédier à des problèmes structurel et conjoncturel relevant de leur domaine de compétence. Dans l’imaginaire collectif, l’énumération de ces titres prête le flanc à la sublimation des responsables qui se croient maître et possesseur des savoir et savoir-faire dans un ou plusieurs girons de la connaissance. Pourtant, des travaux de recherche de ces concernés sont parfois affectés par une certaine vacuité déconcertante.

Au-delà des spécialistes de la monstration sociale qui bourrent leur carte de visite de leurs titres, postes et grades, alors que l’on ne recherche que leur valeur intrinsèque, il y a des universitaires titulaires d’un Doctorat Ph.D qui exigent que des Hommes de médias et bien de personnes fassent précéder leur patronyme du titre de Docteur. Or, le référentiel « Docteur » est mentionné exclusivement pour ceux et celles qui sont devenus médecins durant leur trajectoire académique. En réalité, identifier Dr X ou Dr Y, revient, dans le domaine de la médecine, à appréhender l’ayant droit soit comme un Pédiatre, soit comme un Gynécologue, soit comme un Neurologue, soit comme un spécialiste dans tout autre palier des sciences de la santé. Mais comme la folie des titres débouche, très souvent, sur la folie de grandeurs de ceux qui en jouissent, d’aucuns exigent qu’on les affuble, chaque fois, du titre de Docteur. Pourtant, ce n’est qu’une incongruité en matière d’expression orale et écrite.

Au bas de la pyramide sociétale, il y a une catégorie d’individus qui passe le plus clair du temps à appeler le collègue ou la congénère par des qualificatifs qui dénotent, sans conteste, un complexe d’infériorité à l’égard d’un vis-à-vis déterminé. « Grand », « Chef », « Patron », « Nkukuma », etc sont, singulièrement, des indicateurs témoignant de l’élévation symbolique d’autrui alors que vous restez et demeurez alter et égo dans la dynamique des rapports sociaux de sexe. L’exemple patent le plus visible dans certaines corporations est celui faisant état des confrères et consoeurs toujours enclins à faire une révérence à des « aînés ». « Grand frère bonjour! », « grand frère c’est comment? » « Grand frère puis-je avoir un service auprès de vous? » en sont des exemples. Bien qu’étant votre supérieur hiérarchique, vous avez, certes, le devoir de respect à l’égard d’un responsable donné tant le rapport de place doit être mis en vitrine, mais basculer dans l’infériorisation de votre statut social sous prétexte de la mise en parallèle d’un signe de déférence à l’égard d’un aîné social, participe, en cas d’exagération, à la sousévaluation et à l’avilissement de votre image. Mais pour quel dessein?

Evidemment pour la pérennisation des rapports de pouvoir entre des aînés et des cadets sociaux au demeurant.

2005 – 2020 camer.be


SOURCE: https://www.w24news.com

Abonnez-vous gratuitement et soyez le premier à liker et à partager:

Je m’abonne gratuitement pour rester informé!!!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

Laisser un commentaire

Téléchargez notre application Android



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here