Attaque de Obama: Voici comment un Adjudant-chef appelle à attaquer les Bamiléké

L'attaque de Ernest Obama par la BAS à Paris devient une affaire d'ethnies. La vidéo virale qui amuse la toile montre je 'dinosaure' de l'information sur Vision4 enfariné ainsi que son compagnon qui essaye d’opposer une résistance.

0
68

L’attaque de Ernest Obama par la BAS à Paris devient une affaire d’ethnies. La vidéo virale qui amuse la toile montre je ‘dinosaure’ de l’information sur Vision4 enfariné ainsi que son compagnon qui essaye d’opposer une résistance.

Face à cette situation, l’adjudjant-chef de la gendarmerie François Xavier Ndong appelle sur sa page facebook à attaquer les Bamiléké qui en font et sont de trop dans le pays.

« Deux hommes fuient deux hommes. Il fallait au moins racler celle qui est sous béquilles elle rentrait à l’hôpital. Mais cette histoire commence à faire beaucoup. Quand ce sont des Sardinards Bamileke silence radio. .. Que les autres ethnies créent des organes de riposte ici au pays en vers ces gens. C’est trop! », a-t-il déclaré après avoir visionné la vidéo de l’attaque d’Ernest Obama à Paris.

D’après les informations publiées par Boris Bertolt sur la personne de l’adjudjant-chef de la gendarmerie, il est actuellement en service au tribunal criminel spécial.

Avant, Francois Xavier Ndong était en service à Douala au bureau de la grande criminalité (brigade anti gang bonanjo. « Il a été chassé par son commandant pour escroquerie des usagers, vol des objets consignés, viol des détenues…Il était obligé de se réfugier au TCS avec la complicité d’un parrain », a-t-il Boris Bertolt.

[maxbutton id= »1″]



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here