Mohamed Salah m’a pris dans ses mains en pleurant de chaudes larmes et ma fait des révélations voici les détails

Nous avons vu Mohamed Salah triste lors que l’Egypte a été éliminé lors de la dernière CAN. On l’a vu aussi très affecté lors qu’il a été blessé face au Real Madrid par Sergio Ramos en finale de Ligue des Champions mais savez-vous en quelle honneur l’Egyptien a exprimé toute son émotion sans retenu…. C’était à ses tout début.

0
10517

Les débuts de Mohamed Salah en Egypte

Nous avons vu Mohamed Salah triste lors que l’Egypte a été éliminé lors de la dernière CAN. On l’a vu aussi très affecté lors qu’il a été blessé face au Real Madrid par Sergio Ramos en finale de Ligue des Champions mais savez-vous en quelle honneur l’Egyptien a exprimé toute son émotion sans retenu…. C’était à ses tout début.

Né dans une famille de trois enfants à Nagrib un village à proximité de Basyoun, dans le gouvernorat de Gharbeya, d’une mère au foyer et d’un père employé administratif dans un hôpital, Mohamed Salah se découvre très vite une passion : le football.

Fan de Zinédine Zidane et Ronaldo, il passe la plupart de son temps libre à jouer au football dans les rues de sa ville. À quatorze ans, il fait tous les jours un trajet de plusieurs heures en direction du Caire pour y suivre sa formation en club, avant de retourner sur les bancs de l’école l’après-midi.

Quand Ivica Todorov lance Mohamed Salah dans le grand bain

Mohamed Salah déclarera : « Quand je rentrais le soir, je devais dormir et le lendemain je devais me réveiller rapidement », il continuera en disant que lorsque son petit frère avait voulu suivre le même chemin que lui, leur mère l’en avait empêché, ne voulant pas qu’un autre de ses fils essaie de devenir footballeur.

Lors de ses débuts à 17 ans, Salah est le plus jeune joueur du championnat égyptien. Il se révèle lors de la saison 2010-2011 et c’est à ce moment qu’Al Ahly SC et le Zamalek, les deux clubs les plus titrés d’Afrique, tentent de le recruter. C’est Ivica Todorov qui raflera la mise et est revenu sur cette période.

« En 2011, j’arrive en Egypte à Arab Contractors. Il me manquait des joueurs. Je suis allé voir un match de junior, et là, à 0-1, il y a un joueur qui rentre avec le numéro 14 dans le dos… C’était Mohamed Salah. En 16 minutes, il a marqué un but et offert une passe décisive. J’ai demandé à ce qu’on me l’envoie directement à l’entraînement. Neuf mois plus tard, il est parti au FC Bâle ».

« Il est tombé dans mes bras en pleurs en criant : ‘Big coach, big coach’»

Jusque-là pas d’émotion mais Ivica Todorov révélera cette anecdote un peu plus tard dans son intervention. « J’ai senti qu’il avait des qualités extraordinaires. Cinq jours après son arrivée dans groupe pro, je le titularise contre El Ahly. Il a pris le ballon dans notre surface, il a dribblé tout le monde et il a marqué. Tout le monde lui a sauté dessus, mais lui a poussé tous ses coéquipiers. Il est tombé dans mes bras en pleurs en criant : « Big coach, big coach ». Sans aucune prétention, puisqu’il l’a même dit lui-même, s’il joue au football, c’est grâce à moi ».

Continuant son intervention sur l’attaquant égyptien, Ivica Todorov considère qu’ « en général, certains joueurs vont vite avec le ballon au pied. Mohamed Salah va très vite, mais là où il est différent des autres, c’est qu’il va aussi vite lors de ces changements de direction…».

L’essor fulgurant de Mohamed Salah au plus haut niveau

Entre temps, Mohamed Salah est considéré actuellement comme l’un des meilleurs joueurs du monde1 et probablement comme le meilleur footballeur égyptien de l’histoire. Il remporte également la Ligue des champions en 2019 en ouvrant le score dès la 2e minute de jeu.

Membre de l’équipe nationale égyptienne depuis 2011, il a remporté une médaille de bronze en Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans, il a également participé à la Coupe du monde des moins de 20 ans 2011, aux Jeux olympiques 2012, à la Coupe d’Afrique des nations de la CAF 2017 durant laquelle il a atteint la finale ainsi qu’à la Coupe du monde 2018 en Russie.

Avec Liverpool, il va sûrement glaner la Premier League en étant un acteur majeur. De ses larmes face à Ivica Todorov à ses récentes prouesses, l’Egyptien est bien parti pour côtoyer les sommets comme le firent ses idoles Zidane et Ronaldo.


SOURCE : https://www.w24news.com/mohamed-salah-ma-pris-dans-ses-mains-en-pleurant-de-chaudes-larmes-et-ma-fait-des-revelations-voici-les-details/?remotepost=78290



Les plus lus en ce moment

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de