À PEINE LIBÉRÉS, VOICI COMMENT LES ALLIÉS DE MAURICE KAMTO DÉCLARENT LA GUERRE AU RÉGIME BIYA

    0
    18

    Près de huit mois passés en prison avec en plus du diabète. Mais, Albert Ndzongang, ancien député du RDPC à Douala, qui a relié l’opposition, est déterminé à en découdre avec le régime en place. C’est dans son domicile à Douala que Maurice Kamto et la plupart de ses alliés ont été arrêtés et déportés à la prison principale de Yaoundé, en passant par les cellules du GSO.

    Loin de briser son mental d’acier, c’est un Albert Ndzongang qui retrousse les manches pour poursuivre la bataille. Voici quelques extraits de ses premières déclarations avec une dose d’humour comme il en a l’habitude  :

    “Je vous dis, n’acceptez à personne qu’on nous a libérés, nous n’avons jamais été arrêtés.

    À ceux qui vous parlent de la gentillesse, de l’humanisme et de la bonté, dites leur qu’un voleur n’est jamais bon.

    On ne remercie pas un voleur qui vient restituer les biens qu’il nous avait volés.

    Le Président me charge de vous dire que c’est grâce à vous que l’ennemi a reculé, c’est grâce à nos enfants qui ont fui la misère pour aller là où se trouve au moins la liberté de parler, je parle de la diaspora .

    Mais, c’est surtout grâce a l’intelligence du président Kamto  qui a à travers le monde entier, conquis le cœur et l’amitié des hommes qui sont au dessus des bandits que nous avons dans ce pays.

    Nous sommes restés en prison physique mais nous étions en liberté morale.

    Le Président A yuk Tabe avec qui j’ai pris mon petit-déjeuner ce matin m’a dit : « Dis aux Camerounais que là où il y a la justice, personne ne pleure . » Et comme il y aura la justice demain avec le président Maurice  Kamto , personne ne va pleurer et personne ne cherchera à partir.

    Je vous avais dit que mes yeux sont plus gros que ceux d’Atanga Nji.”

    Paul Éric Kingue, autre allié de Maurice Kamto, est prêt à retourner en prison. Voici quelques morceaux choisis de ses déclarations incendiaires :

    ” J’ai fait 8ans de prison, je suis prêt à en faire encore même 3 ans . Il faut chasser d’Etoudi ces personnes, ces zombies qui détruisent nos vies , là vie de nos enfants.

    Il faut libérer le peuple Camerounais de ces gens qui volent notre argent.”

    Paul  Éric Kingue a conclu son discours  avec le chant de ralliement repris en chœur par les partisans du MRC  : “Kamto président! Kamto président! “

    source:https://www.coupsfrancs.com/a-peine-liberes-les-allies-de-maurice-kamto-declarent-la-guerre-au-regime-biya/

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here