Home Actualité internationale Afrique Ghana : diverses réactions face au projet de loi anti-LGBTQ du Parlement
Afrique

Ghana : diverses réactions face au projet de loi anti-LGBTQ du Parlement

Projet de loi anti-LGBTQ+ au Ghana : condamnation internationale

Un projet de loi controversé criminalisant les personnes LGBTQ+ au Ghana a été adopté par le Parlement, suscitant une vague de condamnations internationales. Les Nations unies ont qualifié cette législation de « profondément troublante » et ont appelé à ce qu’elle ne devienne pas loi. Ce projet de loi élargit les sanctions pénales contre les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et queer, ainsi que contre leurs alliés.

Une législation controversée et ses conséquences

Le projet de loi criminalise les relations, les activités sexuelles et les actes d’affection en public entre personnes de même sexe, ainsi que la promotion et le financement d’activités liées à la communauté LGBTQ+. Les personnes reconnues coupables risquent jusqu’à dix ans de prison. Malgré les condamnations internationales croissantes, le projet de loi a été envoyé au bureau du président pour être signé, suscitant des inquiétudes quant à la sécurité des personnes LGBTQ+ et de leurs alliés au Ghana.

Les réactions à cette législation controversée ont été diverses, avec des critiques affirmant qu’elle va à l’encontre des droits de l’homme et de la liberté d’expression. Le Ghana, traditionnellement considéré comme respectueux des droits de l’homme, est désormais sous le feu des projecteurs pour cette décision controversée. La constitutionnalité du projet de loi est remise en question, et des appels sont lancés pour son examen approfondi avant toute signature présidentielle.

Mots clés : Ghana, réactions, projet de loi, anti-LGBTQ, Parlement, condamnations, droits de l’homme, liberté d’expression, sécurité, alliés LGBTQ+.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Kenya : Moderna met fin à son projet de production de vaccins

Moderna suspend son projet de production de vaccins au Kenya en raison...

Jacob Zuma autorisé à se présenter aux élections en Afrique du Sud

Jacob Zuma autorisé à participer aux élections législatives en Afrique du Sud...

Démission choc du président du Parlement sud-africain

La démission de la présidente du Parlement sud-africain La présidente du Parlement...

[quads id=1]