Home Actualité internationale Afrique Haïti : Garry Conille nommé Premier ministre
Afrique

Haïti : Garry Conille nommé Premier ministre

Mardi 28 mai, le conseil présidentiel de transition a nommé un nouveau Premier ministre. Il s’agit de Garry Conille, médecin de 58 ans et ancien directeur régional de l’UNICEF pour l’Amérique latine et les Caraïbes.

Cette décision intervient alors que des gangs continuent de terroriser la capitale Port-au-Prince, ouvrant le feu dans des quartiers autrefois paisibles et utilisant de la machinerie lourde pour démolir plusieurs commissariats de police et prisons.

Le conseiller Louis Gérald Gilles a déclaré à l’Associated Press que six des sept membres votants du conseil avaient choisi Conille plus tôt mardi.

Il précise qu’un membre, Laurent St-Cyr, n’était pas en Haïti et n’a donc pas voté.

M. Conille a été Premier ministre d’Haïti d’octobre 2011 à mai 2012 sous la présidence de Michel Martelly.

Il remplace Michel Patrick Boisvert, nommé Premier ministre par intérim après la démission par lettre d’Ariel Henry fin avril.

M. Henry était en voyage officiel au Kenya lorsqu’une coalition de gangs puissants a lancé des attaques coordonnées le 29 février, prenant le contrôle des commissariats de police, tirant sur le principal aéroport international d’Haïti et prenant d’assaut les deux plus grandes prisons du pays, tuant plus de 4 000 prisonniers libérés. .

Henry s’est vu refuser l’entrée dans le pays en raison des attentats et l’aéroport de la capitale Port-au-Prince est resté fermé pendant près de trois mois.

La violence des gangs persiste dans certaines parties de la capitale haïtienne et au-delà alors que M. Conille prend le contrôle de ce pays troublé des Caraïbes et attend le déploiement, sous les auspices de l’ONU, d’une force de police du Kenya et d’autres pays.

M. Conille a étudié la médecine et la santé publique et a contribué à étendre les soins de santé dans les communautés pauvres d’Haïti, où il a aidé à coordonner les efforts de reconstruction après le tremblement de terre dévastateur de 2010.

Il a travaillé aux Nations Unies pendant plusieurs années avant que M. Martelly ne le nomme Premier ministre en 2011.

M. Conille a démissionné moins d’un an plus tard après des affrontements avec le président et son cabinet au sujet d’une enquête sur des fonctionnaires ayant la double nationalité, ce qui n’est pas autorisé par la constitution haïtienne.

En plus d’élire un nouveau Premier ministre, le conseil est également chargé de sélectionner un nouveau cabinet et d’organiser des élections générales d’ici la fin de l’année prochaine.

#Haïti #Garry #Conille #nommé #Premier #ministre

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Football : la CAN 2025 reportée au profit du Mondial des clubs

La menace était dans les tuyaux. La Confédération africaine de football a...

Crise anglophone : le gouvernement prépare un coup magistral

L’avocat camerounais Me Emmanuel Nsahlai a lancé une action judiciaire visant la...

Yaoundé lance un appel d’offres international pour améliorer la gestion des déchets

Yaoundé lance un appel d’offres international pour améliorer la gestion des déchets

Manifestations au Kenya : le président Ruto prêt au dialogue

Le président kenyan William Ruto se dit prêt à parler aux jeunes...

[quads id=1]