Home Actualité internationale Afrique Les rapaces africains en voie d’extinction
Afrique

Les rapaces africains en voie d’extinction

Les oiseaux de proie africains menacés d’extinction

De l’aigle martial au bateleur coloré, les oiseaux de proie africains font face à une grave menace d’extinction en raison des activités humaines. Un rapport révèle un déclin alarmant du nombre de rapaces et une dépendance croissante aux zones protégées censées assurer leur sécurité.

Les causes du déclin des oiseaux de proie

Les empoisonnements de représailles des communautés pastorales visant les prédateurs tels que les lions et les hyènes ont involontairement conduit au déclin des oiseaux charognards comme les vautours et les aigles. De plus, l’expansion rapide de l’homme et de l’agriculture, l’altération de l’habitat et l’empoisonnement contribuent également à la diminution des populations de rapaces en Afrique.

Une étude récente a révélé des déclins alarmants chez d’autres rapaces de grande taille, moins susceptibles d’être empoisonnés. Même à l’intérieur des zones protégées, les oiseaux de proie sont exposés à des dangers tels que l’électrocution sur les pylônes et les lignes électriques de distribution.

Mots clés: oiseaux de proie, rapaces, Afrique, extinction, déclin, empoisonnement, habitat, électrocution, conservation, biodiversité

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

La Grande-Bretagne supprime les taxes sur les fleurs coupées d’Afrique de l’Est

La Grande-Bretagne abolit les droits de douane sur les fleurs coupées d'Afrique...

Les audaces de Carlo Ancelotti avant le choc à Man City

Carlo Ancelotti prend des décisions audacieuses pour affronter Man City. Un choix...

Refuge pour ours en Roumanie : protéger et préserver

Un sanctuaire en Roumanie protège les ours menacés par les chasseurs depuis...

Les 4 décisions audacieuses de Marc Brys au Cameroun

Découvrez les 4 premières décisions fortes prises par Marc Brys au Cameroun....