Home Actualité internationale Afrique Mali, Hamadoun Bah libéré : le SYNABEF met fin à sa grève
Afrique

Mali, Hamadoun Bah libéré : le SYNABEF met fin à sa grève

Hamadoun Bah libéré

Bonne nouvelle pour le Syndicat National des assurances, banques et établissements financiers et commerce du Mali (SYNABEF) : leur secrétaire général, Hamadoun Bah, a été libéré, ce lundi 10 juin 2024. Cette libération met fin à une grève de quatre jours déclenchée par le syndicat pour protester contre son arrestation.

C’est le procureur de la République financier, Ag Houssa Mohamedine, qui a ordonné la libération de Hamadoun Bah. « Nous, Ag Houssa Mohamedine, procureur de la République en charge du Pôle national économique et financier du tribunal de la grande instance de la commune III du district de Bamako ordonnons à Monsieur le régisseur de la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako de mettre en liberté le nommé Hamadoun Bah inculpé de faux et usage de faux », a indiqué la note du procureur.

Un bras de fer de quatre jours

Le SYNABEF a réagi avec satisfaction à la libération de son secrétaire général. « ‘Nous avons le plaisir de vous informer de la mise en liberté de notre camarade Secrétaire Général du SYNABEF Hamadoun BAH. Le Bureau Exécutif du SYNABEF remercie l’ensemble des militantes et militants, les camarades des syndicats nationaux, des unions régionales et locales de l’UNTM pour leur grande mobilisation et leurs soutiens multiformes », est-il indiqué dans un communiqué.

« Le Bureau Exécutif du SYNABEF a levé son mot d’ordre de grève et invité dès l’instant tous nos militants à reprendre le travail », a poursuivi Abdoulaye Keïta, premier secrétaire général adjoint du Syndicat National des assurances, banques et établissements financiers et commerce du Mali. Le syndicat a appelé ses militants à reprendre le travail dès ce mardi 11 juin 2024.

Des accusations de « faux et usage de faux »

La grève du SYNABEF a paralysé les secteurs bancaire, des assurances et de la finance au Mali pendant quatre jours. Cette action a causé des perturbations importantes pour les clients et les entreprises de ces secteurs. Hamadoun Bah avait été arrêté mercredi 5 juin 2024 à la suite d’une plainte déposée par l’ancien secrétaire du Comité syndical de la Banque de développement du Mali (BDM), Papa Sadio Traoré. Ce dernier l’accusait de « faux et usage de faux », « injures » et « diffamation ».

La cause de l’arrestation de Hamadoun Bah serait liée à la suspension du comité syndical de la BDM de toutes ses activités syndicales à la veille du renouvellement de son bureau. Cette suspension aurait empêché Hamadoun Bah d’être candidat pour un nouveau mandat. Si la libération de Hamadoun Bah laisse espérer un retour à la normale dans les secteurs bancaire, des assurances et de la finance au Mali, les tensions entre le SYNABEF et la BDM pourraient persister.

#Mali #Hamadoun #Bah #libéré #SYNABEF #met #fin #grève

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

CPI : Mandat d’arrêt rendu public contre Iyad Ag Ghaly pour crimes au Mali

Iyad Ag Ghaly La Cour pénale internationale (CPI) a dévoilé un mandat...

Rokia Traoré arrêtée à Rome et son concert annulé

Rokia Traoré Le concert « Vénus en Musique » de Rokia Traoré prévu au...

Mali : Nouvelles révélations sur la disparition de Yeri Bocoum – L’enquête se réchauffe

De nouvelles informations et témoignages émergent dans l’enquête sur la disparition de...

[quads id=1]