Home Actualité internationale Afrique Ousman Sonko écope de 20 ans de réclusion criminelle en Suisse
Afrique

Ousman Sonko écope de 20 ans de réclusion criminelle en Suisse

Yahya Jammeh, ancien Président de la Gambie

Le verdict est tombé, ce mercredi, pour l’ancien ministre de l’Intérieur de Yahya Jammeh, Ousman Sonko, incarcéré et jugé en Suisse. Il écope de 20 ans de prison ferme.

En mars dernier, la procureure avait requis la prison à perpétuité contre Ousman Sonko. Arrêté en 2017 à Berne, cet ancien cacique du régime de Yahya Jammeh répondait des accusations de crimes contre l’humanité, torture, enlèvement ou encore exécutions extrajudiciaires. Ce mercredi, le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone, dans le sud-est de la Suisse, l’a condamné à 20 ans de prison ferme. Le condamné a la possibilité de faire appel. Le procès de Ousman Sonko aura duré de janvier à mars dernier où ses avocats ont réclamé son acquittement pur et simple, demandant même le versement à leur client d’une compensation financière pour les années qu’il a passées en détention.

Un gros ponte du régime

Ousman Sonko est la deuxième personnalité du régime de Yahya Jammeh à être condamnée par un tribunal. Avant lui, il y avait eu, en novembre 2023, la condamnation, en Allemagne, de Bai Lowe, un des membres des escadrons de la mort de Yahya Jammeh, à la prison à perpétuité. Mais, Ousman Sonko demeure à coup sûr le plus haut responsable hiérarchique jugé en Europe au titre de la compétence universelle. Il passait pour l’un des hommes les plus proches de Yahya Jammeh. Ce qui avait fait dire à la procureure, pendant le procès : « C’était un confident du Président Jammeh. Il était totalement au courant qu’il réalisait sa vision, avec une attaque large et systématique contre les civils ».

Ousman Sonko a évolué graduellement dans le système mis en place par l’ancien dictateur, allant du poste de commandant de la garde présidentielle à celui de ministre de l’Intérieur en passant par le grade d’inspecteur général de la police. Des positions qui ont convaincu le tribunal de la responsabilité de l’homme dans les nombreux crimes de sang qui ont jalonné la présidence de Yahya Jammeh.

#Ousman #Sonko #écope #ans #réclusion #criminelle #Suisse

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Guinée : vers une nouvelle grève de protestation des médias

Sekou-Jamal-Pendessa-Secretaire-General-du-SPPG Après quelques semaines de répit, les professionnels des médias de Guinée...

Issack Abdi Sadik : De la gloire des podiums à l’ombre d’une cellule

Issack Abdi Sadik Issack Abdi Sadik, mannequin d’origine somalienne, s’était rapidement imposé...

Hassan Benhamza : Meurtrier, « enterré » puis retrouvé au Maroc bien vivant et finalement condamné

Tribunal (illustration) Un homme condamné pour un meurtre commis, il y a...

Mali : l’économiste Étienne Fakaba Sissoko écope de deux ans de prison, dont un an ferme

Etienne Fakaba Sissoko Le verdict du procès de l’économiste malien Étienne Fakaba...

[quads id=1]