ALERTE : tentative d’assassinat dans la cellule de Paul Chouta voici les details

    0
    181

    Plusieurs proches et sympathisants du lanceur d’alerte Paul Chouta ont été abattus par l’information selon laquelle le détenu à la prison de Kondengui serait poignardé au cou. Après les recoupements de la rédaction de Camerounweb, il y a bel et bien eu des incidents dans ce centre de détention mais Paul Chouta n’était pas la victime. Le détenu poignardé s’appelle Christian, un compagnon de cellule de Paul Chouta.

    Il serait attaqué par le détenu avec qui le journaliste de Camerounweb partageait sa cellule avant d’être victime d’un empoisonnement.
    « Ce Christian a été poignardé par un autre détenu avec qui CHOUTA partageait une ancienne cellule qu’il a décidé de quitter quelques jours après son empoisonnement pour aller dans cette cellule qu’il partage avec celui qui a été poignardé. Tout laisse à croire que c’est Paul CHOUTA qui était visé car celui qui a commis le forfait s’est plusieurs fois attaqué à Paul CHOUTA et a posé son acte dans l’obscurité puisque depuis plusieurs heures la prison principale est sans électricité », nous rapporte notre source.

    Accusé pour diffamation, Paul Chouta encourait six mois d’emprisonnement au maximum conformément à la législation camerounaise. En effet le code pénal du Cameroun stipule à son article 305 : « Puni d’un emprisonnement de six jours à six mois et d’une amende de 5.000 à 2 millions de francs ou de l’une de ces deux peines seulement celui qui, par l’un des moyens prévus à l’article 152, porte atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne en lui imputant directement ou on des faits dont il ne peut rapporter la preuve. ». Cet article précise aussi que « (2) Ces peines s’appliquent également aux auteurs de diffamation commise par voie de presse écrite, de radio ou de télévision, sans préjudice du droit de réponse ou du devoir de rectification ».

    Or Paul Chouta fait bientôt 10 moins en prison sans être jugé. Ses audiences ont été renvoyées à huit reprises soit pour défaut de présence de la plaignante, soit pour indisponibilité de l’avocat de cette dernière.
    En octobre, contre toute attente, le dossier de Paul Chouta s’est retrouvé à la Cour d’appel du Centre alors que ses avocats n’ont jamais interjeté appel.
    Pour plusieurs camerounais, le cas Chouta sort de l’entendement. « Depuis son arrivée dans cette prison, rien ne bouge du côté de sa procédure. Pour cause, les renvois successifs de son audience laissent à penser à un dilatoire manifeste », avait écrit le journaliste Boris Bertolt.

    Une injustice condamnée par tous

    Toutes les organisations internationales de défenses de la liberté d’expression sont unanimes ; Paul Chouta est victime d’une injustice et doit être libéré sans condition. Reporters Sans Frontières (RSF), Commitee to Protect Journalist (CPJ), Pen International sont entre autres les organismes qui ont exigé sans succès la libération du journaliste et lanceur d’alerte.
    Fin janvier, le principal opposant du président de la République, Maurice Kamto a également évoqué devant la presse internationale le cas Chouta. « Il y a un cas qu’on ne peut pas oublier qui est celui de Paul Chouta. Il a été arrêté dans le cadre d’un contentieux qui l’oppose à une écrivaine. C’est la première fois que je vois quelqu’un placé aussi longtemps en détention dans une situation privative de la liberté pour un motif de diffamation », avait déclaré l’imminent avocat et enseignant de droit.

    Selon le journal Français Francetvinfo.fr, le président Emmanuel Macron a lui aussi été sollicité pour la libération du journaliste camerounais.
    « Les militants de la BAS voudraient que le président français intervienne en particulier pour faire sortir de prison un web journaliste, Paul Chouta. Il est placé sous mandat de dépôt provisoire depuis bientôt un an à la prison de Kondengui, à Yaoundé. Précédemment, Reporters sans frontières a tenté, en vain, d’obtenir sa libération », a écrit le journal.


    SOURCE: https://www.w24news.com/alerte-tentative-dassassinat-dans-la-cellule-de-paul-chouta-voici-les-details/?remotepost=136770

    Abonnez-vous gratuitement et soyez le premier à liker et à partager:

    Je m’abonne gratuitement pour rester informé!!!

    [maxbutton id= »1″]