Alexandre (NRJ 12) : tempête de sable, des blessés, drague… Tous les secrets du tournage du film

    0
    17

    Ce mode permet d’optimiser le confort de lecture et de réduire la fatigue oculaire.

    Disponible uniquement sur les pages programmes pour le moment.

    Ce soir, NRJ 12 diffuse Alexandre, le péplum d’Oliver Stone avec Colin Farrell dans le rôle titre d’Alexandre le Grand. Découvrez les secrets du film.

    Pour sa version d’Alexandre, Oliver Stone a vu les choses en grand. Et ce ne sont pas ses acteurs ou ses équipes techniques qui diront le contraire… Le réalisateur, qui a récemment fait une demande insolite à Vladimir Poutine concernant sa fille de 22 ans, a confié les rênes de son péplum à Colin Farrell (qu’on verra prochainement, méconnaissable, dans le très attendu The Batman). S’il a hésité à confier son rôle titre à l’expert des cascades Tom Cruise, c’est finalement la star irlandaise qui revêt la jupe (un look qui peut parfois s’avérer sexy sur certains acteurs !) d’Alexandre le Grand dans ce film ambitieux. Découvrez les secrets de ce projet fou…

    Si Val Kilmer a dû arrêter le sport pour prendre plus de 20 kilos afin d’incarner le Roi Philippe de Macédoine, Colin Farrell a, quant à lui, peaufiné ses muscles sur ce film. En effet, pour entrer au mieux dans la peau de son personnage de conquérant, Colin Farrell n’a pas lésiné sur les efforts. Pendant six semaines, l’acteur a suivi un rude entrainement dans un camp spécialement construit au Maroc et sous les yeux du conseiller militaire Dale Dye. Au programme : maniement du glaive, du boucler, de l’arc et de ses flèches, de la fronde, du javelot… ou encore des cours pratiques pour monter à cheval comme un chef !

    Donner vie à Alexandre le Grand n’est pas sans risque, ou presque ! S’il aurait pu maintes fois se blesser à cheval et lors d’impressionnantes scènes de combat sur le plateau de tournage, Colin Farrell a fini par se casser la cheville et le poignet… à son hôtel. La star qui, selon les rumeurs, n’était pas le dernier pour trinquer et faire la fête avec les équipes techniques, a semble-t-il vécu plus « dangereusement » hors plateaux et au coucher du soleil. Malgré sa blessure, Colin Farrell a tout de même tenu à finir le film dans les temps. L’acteur s’est aussitôt fait poser un plâtre amovible sur la jambe à Bangkok et a pu être de retour rapidement devant les caméras. Egalement blessé, sur le tournage même du film cette fois, l’acteur Jonathan Rhys Meyers se souvient : « J’ai eu un accident de cheval le premier jour du tournage ». Il revient sur cet incident : « J’ai dégainé mon glaive tout en galopant, mon cheval a pris peur et s’est cabré, j’ai été désarçonné et je me suis blessé à la bouche. On peut faire du cheval sans problème dans le désert, mais si on ajoute les caméras, les machines, l’éclairage, les chars, les gens qui hurlent ‘Action !’, le cheval devient comme un enfant de trois ans. On peut habituer les chevaux à la bataille, on n’arrivera jamais à les habituer à un tournage ».

    Durant le tournage du film, la sculpturale Angelina Jolie était âgée de 29 ans et l’irlandais Colin Farrell de 28 ans. Or, les deux stars, que les producteurs désiraient plus que tout pour rendre ce casting alléchant, sont censées être mère et fils dans ce péplum ! Difficile alors de rendre crédible cette relation entre les deux acteurs. Pour jouer Olympias, la mère d’Alexandre, Angelina Jolie, a ainsi été maquillée lourdement et coiffée de manière à paraître plus vieille. Quant à Colin Farrell, qui devait, lui, rajeunir pour ce rôle, a pu compter sur sa nouvelle couleur de cheveux (blond platine) qui figure désormais parmi les pires coupes du cinéma !

    La météo n’a pas toujours été favorable aux désirs du cinéaste Oliver Stone… Tourné dans le désert marocain, le film a été pris au beau milieu d’une monstrueuse tempête de sable. Alors que les équipes s’apprêtaient à mettre en place une scène de bataille, les températures ont soudainement chutées et le vent a commencé à se lever, emportant avec lui énormément de sable. L’équipe technique ainsi que les acteurs, les figurants, les militaires marocains et les cascadeurs, écrasés sous plusieurs kilos de cuirasse et de matériel, ont beaucoup souffert de la situation mais ont continué le travail. « On est tous allés s’abriter aussi vite que possible et j’ai couru jusqu’à une camionnette avec Oliver et quelques autres. On ne voyait plus rien par les fenêtres. On se disait tous : bon, c’est réglé, on ne peut plus tourner aujourd’hui. Et soudain, Oliver a eu l’idée de passer directement à la suite, après la bataille, et de montrer Alexandre parcourant le paysage jonché de cadavres en utilisant cette tempête comme arrière-plan (…) j’ai vu l’inspiration dans les yeux d’Oliver et je me suis dit, il faut le faire. Et on l’a fait. Tout le monde s’est défoncé au beau milieu de la tempête de sable et ça a marché », se souvient le directeur de la photographie Rodrigo Prieto.

    Alors qu’Angelina Jolie venait de divorcer de Billy Bob Thornton, et n’avait pas encore croisé la route son son futur (ex) époux Brad Pitt, l’actrice s’est vue rapidement devenir sur ce tournage la nouvelle cible du séducteur Colin Farrell, qui a multiplié les conquêtes à Hollywood (il est désormais père de deux garçons et toujours célibataire). Mais la réputation sulfureuse de l’acteur, et ses penchants exhibitionnistes, auraient, selon Gala, fait rapidement fuir Angelina Jolie. La star, venue sur ce film accompagnée de son jeune fils Maddox aurait ainsi préféré éviter la compagnie de son partenaire d’écran, trop insistant. Elle aurait même demandé à Oliver Stone, durant la promotion d’Alexandre, de s’assoir entre elle et Colin Farrell… Entre les deux acteurs, c’est sûr, il n’y a pas eu d’étincelles !


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here