Après l’Arène, Voici comment Michelle Ndoki jette (encore) un pavé dans la mare

    0
    14

    La militante du MRC, Me Michelle Ndonki s’est prononcée une nouvelle fois sur la crise anglophone dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de l’enfant africain. La vice-présidence des femmes du MRC pense qu’il faut appréhender autrement le sujet en recherchant les solutions de sortie de crise et non les auteurs des actes commis.

    « Je ne nie pas la responsabilité de la Dictature Biya dans le pourrissement de la situation depuis des décennies et le déclenchement de ce conflit armé. Je ne nie pas que des atrocités sont aujourd’hui commises par tous les belligérants. Je dis qu’aujourd’hui il faut dire STOP. Que plus d’un million de personnes qui ont tout perdu et vivotent loin de chez eux, des milliers de personnes mortes dans l’ivresse de la colère et du chagrin, ça justifie qu’on passe de « à qui la faute ? » à « on arrête ? Quand ? Comment ? », a-t-elle déclaré.

    Cette position de Michelle Ndoki pourrait ne pas plaire à une certaine partie des Camerounais qui estiment que les responsables des actes repréhensibles dans le Noso doivent répondre de leurs forfaits. C’est dans cette logique que s’est inscrit le gouvernement camerounais avec l’arrestation de plusieurs séparatistes. Paul Biya a également fait arrêter dans l’affaire Ngarbuh, des militaires impliqués dans l’assassinat de civils au Nord-Ouest du Cameroun.

    La crise anglophone a fait des milliers de morts dans le Nord-ouest et le Sud-Ouest du Cameroun et des millions de déplacés. Malgré le Dialogue national « décrété » par Paul Biya les atrocités se poursuivent dans ces zones de non-droit du Cameroun. Des civils, des militaires et des combattants séparatistes perdent la vie chaque jour.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]