Cameroun-Covid-19 : le Cameroun a besoin de 579 milliards de FCFA pour amortir le choc

    0
    26

    C’est ce que propose le ministère de l’Économie, du Plan et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), dans le cadre de la riposte contre la crise sanitaire du Covid-19 qui n’épargne aucun secteur de la vie.

    Ces propositions du Minepat repose sur 05 piliers stratégiques qui nécessitent d’importants moyens financiers : la riposte sanitaire, la résilience économique et financière, l’appropriation stratégique, la recherche et la résilience sociale. Selon les propositions du département ministériel que conduit, Alamine Ousmane Mey, cette stratégie s’étale sur un plan triennal 2020-2023.

    L’objectif est de limiter l’impact négatif causé par la pandémie du Coronavirus. Cette stratégie vise aussi la préservation des acquis du programmateur de consolidation budgétaire.

    Riposte sanitaire

    D’après le Minepat, ce premier pilier consiste à renforcer le système de santé, notamment« l’identification, la prise en charge et le traitement rapide des cas avérés mais également l’action préventive à travers la sensibilisation de masses sur le respect des mesures barrières. Ce plan va nécessiter la mobilisation des ressources financières à hauteur de 58,7 milliards de FCFA, afin de barrer la voie à la propagation du Coronavirus.

    Résilience économique et financière

    Il sera question pour les pouvoirs publics de mettre en œuvre une série de mesures administratives, fiscales, douanières et financières , des entreprises et des acteurs du secteur informel pour préserver l’attractivité de la croissance économique. Avec 375 milliards de FCFA, l’Etat veut atténuer les répercussions économiques et financières de la crise sanitaire du Covid-19 au Cameroun.

    Approvisionnements stratégique

    Il est question ici d’assurer la continuité de l’approvisionnement en produits de première nécessité mais également de garantir la fourniture des produits pétroliers. Pour ce troisième pilier, il faudra mobiliser la somme de 5,5 milliards de FCFA.

    Recherche et innovation

    Il faut lettre en place des mesures structurelles pour répondre aux enseignements tirés de la crise, compte tenu de la fragilité de l’économie locale. Il va s’agir d’exploiter la disponibilité des financements en faveur des structures de recherches, de manière a promouvoir la production locale des biens de première nécessité. Pour cela, il faudra garantir la somme de 9,6 milliards de FCFA.

    Avec 30,5 milliards de FCFA, le gouvernement veut amortir les répercussions sociales de la pandémie dans les ménages et les personnes vulnérables. Pour alléger les difficultés des populations à cause des nombreuses restrictions nées dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Coronavirus, le gouvernement veut aider les populations par l’extension des projet filets sociaux et des mesures de prise en charge des factures d’eau et de l’électricité.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]