Cameroun-Drame à Etoudi: voici enfin de quoi est réellement mort le médecin personnel de Paul Biya

    0
    28

    L’ex médecin chef du Palais de l’Unité, le colonel Marius Etoundi repose finalement dans son village Konabeng dans le département de la Lékié, arrondissement d’Okola, région du Centre.

    Décédé le 22 mai 2020, c’est officiellement le samedi 11 juillet 2020 que le médecin personnel du président Paul Biya, Marius Etoundi a été inhumé à Konabeng, son village natal.

    A l’annonce de sa mort, la nouvelle s’était aussitôt répandue comme une trainée de poudre : «Le colonel Marius Etoundi a été terrassé par le coronavirus », pouvait-on lire dans les réseaux sociaux et médias.

    Les premières informations faisaient également état de ce que celui qui avait été en charge de la santé du chef de l’Etat pendant une trentaine d’années avait été enterré des heures après son décès selon les règles des morts du coronavirus.

    Toutefois, des jours après, le communiqué du programme des obsèques officielles du haut gradé de l’armée était lu à longueur de journée au média national.

    Toute chose qui laisse croire que Marius Etoundi a plutôt été emporté par une autre maladie qu’il trainait depuis des années : « la fièvre bileuse hémoglobinurie nocturne », peut-on lire dans les colonnes du journal Esssingan dans sa parution du lundi 13 juillet 2020.

    Selon le journal de Marie Rober Eloundou qui a assisté de près aux obsèques de l’ancien médecin chef du Palais de l’Unité, « L’ultime distinction du président Paul Biya à son médecin personnel est une médaille de la croix d’honneur militaire remise à sa veuve par le préfet du département de la Lékié (Patrick Simo Kamsu, Ndlr), lors de la cérémonie funéraire », peut-on lire dans le journal.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here