Cameroun-Ernest Obama: ‘On ne recrute pas les Bamilékés ici à Vision 4’ voici les details de sa déclaration dans l’article

    0
    30

    Dans la corporation, tous les journalistes se connaissent, mais rarement, les hommes de médias s’attaquent entre-eux, ceci au nom de la confraternité. Mais cette confraternité n’est pas vraiment le fort d’Ernest Obama. Voici le témoignage de Romaric Tenda, un journaliste camerounais victime de la folie des grandeurs d’Ernest Obama, en ses moments de gloire en tant que directeur de Vision 4.

    Témoignages

    Je me souviens quand je suis à Voxafrica et il veut me débaucher pour Vision 4. Le gars me demande de venir avec mon dossier. Une fois sur place, on sympathise bien et il me demande de revenir jeudi de la même semaine.

    Jeudi, je débarque à 11h (heure du rdv), et je l’attends dans le bureau de sa secrétaire. Bon monsieur sort de l’antenne et nie devant sa secrétaire me connaître. Qu’il ne sait pas qui je suis. Étonnée, sa secrétaire lui rappelle que j’étais là il y a seulement deux jours et qu’il a bien échangé avec moi. Rien n’y fait, Obama nie tout en bloc et affirme qu’il ne me connait pas.

    Mais là où ce monsieur m’a vraiment heurté, c’est quand il a demandé ma tribu. Dès que je lui ai dit que je suis de l’ouest, il m’a répondu cash : ‘On ne recrute pas les Bamilékés ici à Vision 4’. Plus qu’une claque, je l’ai reçu comme une vraie frustration. Et je suis reparti de là toute honte buée.

    Le même Obama a récemment envoyé des gens me demander de l’aider à avoir Nourane (l’honorable) sur Vision 4. Et contrairement à lui, je l’ai envoyé chez la personne indiquée qui pouvait l’aider à la prendre sur sa chaîne de télévision.

    En dehors de moi, il a fait du mal à plusieurs personnes c’est vrai. Malgré cela, je n’ai pas à me réjouir de ce qui lui arrive.

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here