Cameroun-Pimenterie à Etoudi: Voici les gros déballage sur les escapades sexuelles de Ferdinand Ngoh Ngoh

    0
    57

    Vous vous demandez pourquoi tous les jours vous ne pouvez pas être soignés dans les hôpitaux de votre pays. Pourquoi vos enfants, vos femmes, vos parents et proches, ou encore vos amis meurent dans les hôpitaux Camerounais ?
    Parce que vos ministres, vos dirigeants ont fait le choix, de non pas de vous servir, mais de se servir. De plaire non pas au peuple, mais à quelques individus triés sur le volet (membres de leurs familles, prostituées etc..) a l’instar de Ngo’o Ngo’o Ferdinand Secrétaires General a la Président
    Dans la longue liste des crimes sournois qui se produisent sous nos yeux au cameroun notre pays , et que le CCT se donne le devoir de publier, Voici l’Histoire de Raïssa, la Prostituée. L’une des histoires qui nous permettra de mieux comprendre la raison de nos malheurs.

    RAÏSSA LA PROSTITUEE de FERDINAND NGOH NGOH, ou quand la SIGNATURE DU PRESIDENT SERT EXCLUSIVEMENT à des INTERETS PARTICULIERS AU DETRIMENT DE LA CHOSE PUBLIQUE.

    QUI EST RAISSA ?

    Raïssa est le symbole vivant de la méchanceté de nos dirigeants. Elle représente tout ce que nous ne voulons plus voir. Ni aujourd’hui, ni demain. Raïssa n’a pas fait d’études comme ces milliers de jeunes filles qui triment tous les jours sous le soleil ardent du Cameroun, de la maternelle à l’université pour espérer un avenir meilleur, comme le promet le résultat de l’éducation (Non. Raïssa a étudié un seul sujet : la prostitution). Mais, Raïssa vampirise et récolte tous les fruits de vos efforts.
    Maîtresse attitrée et complice du meilleur brigand en poste, le Shérif à la place du Shérif. L’homme qui veut prendre au plus la place de Paul Biya, et travaille à cet effet, participe grandement à continuer l’œuvre de zombification éternelle de notre pays si nous ne nous levons pas pour dire stop. Cet homme, c’est : Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire générale à la présidence de la république du Cameroun.

    Pendant que des milliers de BendSkinneurs, BayamSellam, Vendeurs de cigarettes, Pousseurs Camerounais, sont plongés dans la marmite de la souffrance quotidienne sans espoirs de s’en extirper malgré leurs diplômes et leurs efforts inlassables pour tenter de joindre les deux bouts, un sadique et son jouet s’amusent à les maintenir dans l’horreur. Pourquoi, alors que le Cameroun a assez de places et de richesses pour tous les Camerounais, pourquoi une poignée doit en jouir et des millions en pleurer ?

    Vous me direz que vous avez voté Paul Biya mes Frères et Sœurs. Soit. Mais si tel est le cas, sachez que vous avez voté Biya, qui a donné la signature de votre vote à Ferdinand Ngoh Ngoh qui n’est pas élu par vous et qui a livré cette signature à une femme qui vaut moins que vos mères et vos filles, et qui empêchent vos fils de profiter de cette signature.
    Raïssa a le papier et l’encre du stylo de Ferdinand Ngoh Ngoh. Et la signature de Biya, plutôt que de vous profiter à vous donc qui l’auriez élu, avantage sa dulcinée. Citons quelques exemples pêle-mêle, pour vous montrer simplement où va notre argent, où sont placés vos espoirs, où est la boutique, la voiture ou le coffre-fort qui sont les vôtres.

    GROSSES CYLINDREE : Pendant que vos enfants et vous marchez à pieds sur des tessons de bouteilles, et sous l’effroyable poussière ou boue de Yaoundé, Raïssa roule en Porsche cayenne climatisée. A l’écart et bien loin de la boue, du soleil, de la pluie qui vous empêchent de vaquer paisiblement à vos occupations. Vous faîtes des efforts, payez des impôts et taxes quotidiennes, elle en récolte les fruits en ne bougeant rien d’autre que le phallus de la signature de son tendre Ferdinand depuis 07 ans en sa qualité de concubine en chef. Elle confie d’ailleurs à ses proches qu’elle sera la prochaine première dame.

    BOUTIQUE DE LUXE : si vous n’avez pas de place pour un comptoir au marché central ou encore au marché de New-Bell, sachez que pendant votre galère et qu’on vous chasse et déloge quotidiennement, malgré la taxe payée tous les jours, Raïssa gère tranquillement sa boutique de vêtements de luxe à proximité de Sonel Nlongkak, route de Bastos. Oui, oui, vous connaissez cet établissement. Il devrait plutôt porter le luxueux nom de BOUTIQUE DE LA SIGNATURE PRESIDENTIELLE. Et chaque Camerounais devrait aller s’y approvisionner gracieusement, librement et gratuitement. C’est votre argent, donc votre boutique.

    VILLA HOLLYWOODIENNE : Alors que vos terres sont arrachées, vos maisons condamnées à la démolition, grâce à l’effet de la Signature Présidentielle, Raïssa vit au calme et dort dans un Duplex Hollywoodien marbré, construit avec de l’argent publique grâce à …….votre signature, mes Frères et Sœurs. Vous trouverez ci-dessous la photo de son palais. Que dis-je, la photo du palais que le CCT revendique en votre nom. Le genre de palais dans lequel tout Camerounais devrait loger dignement. Le Cameroun est un pays riche et peut rendre le logement social possible et accessible. Hélas, la signature, votre signature déléguée à un individu, qui préfère vous spolier et nantir une prostituée. Le même individu qui vous a privé de la CAN. Disons STOP !

    ENAM : Finalement, cette école devrait être dissoute. Car, il apparaît qu’elle ne construit que les futurs voleurs et non serviteurs du peuple, sur la base de cooptations facilitées et à l’avantage des proches de ceux qui devraient servir le peuple et qui préfèrent se servir.

    Pour ne pas être du reste, pendant que vos enfants souffrent à aller à l’école, étudier à la bougie, pour finir en BendSkinneurs, Call-Boxeurs, BayamSellam, Raïssa par un coup de rein secret dont la vibration est arrivée jusqu’à la main de Ferdinad Ngoh Ngoh, a propulsé son frère cadet à l’ENAM d’où il en est sorti inspecteur des finances, pas moins que çà. Notre argent est déjà visé avant même que ne sachions qui va nous étrangler prochainement. Allons-nous laisser prospérer cette pagaille de la chose publique, Notre chose ? Ça suffit maintenant !

    DETOURNEMENTS ; Raïssa a parfaitement le droit de rêver d’être la future première dame. Elle ne sera pas accusée de détournement de mineur (Quoi qu’à l’observation de la dérive financière relevant de la prédation des fonds publics, nous pouvons nous poser de sérieuses questions sur la maturité psychologique de l’homme qui détient la signature du Cameroun). D’ailleurs les promesses de divorce avec son épouse légitime qui lui sont faites par Ferdinand, d’après les conversations relevant de leurs échanges téléphoniques, confortent cette aspiration en consolidant son rêve de devenir la première des Camerounaises, comme elle le confie à ses confidentes.

    Cependant, il est inadmissible que, pendant que soldes et primes de nos Gendarmes sont détournées par son Céladon, cet héros de L’Astrée d’Honoré d’Urfé, 1607 et lui profitent directement à ses activités, ses voyages fastueux comme elle-même le montre ici sur cette photo devant la Maison Blanche à Washington, nos soldats ne puisent vivre du fruit de leur travail. Quand le vol atteint ce niveau, tout individu doit pouvoir se lever pour arrêter l’hémorragie. Trop c’est trop ! Je vous le dis d’entrée, mes Frères et Sœurs, tous ces crimes économiques, et tous ces morts qui en résultent ne resteront pas impunis. La chose publique retournera au peuple Camerounais. Et mêmes les fonds qu’ils auront caché en Europe et dans les paradis fiscaux seront traqués et réintégrés. Nos parents ne croupiront dans la misère, ni éternellement, ni impunément. Vous pouvez compter sur le Conseil Camerounais de la Transition et le CCT compte sur Vous le peuple, sur votre vigilance. La suite dans les prochains publications . Affaire a suivre !


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here