CAMEROUN: Qui est Carine, la copine qui tatoue le nom d’Amougou Belinga sur ses fesses? voici enfin les réponses

    0
    140

    Dans la publication en série des révélations sur Amougou Belinga depuis l’assassinat de Bryant Fombor, à l’arrestation de Ernest Obama et à la disgrace du pape des médias, il cité à maintes reprises le nom de Carine Eba.

    Une jeune dame qui serait une copine de Amougou Belinga, une partenaire de crime puisqu’elle est un élément clé dans l’organisation des parties de jambe en l’air avec les ministres et autres personnalités du Cameroun. D’après les révélations de Patrice Nouma, la jeune dame qui est fan du zomloa est allée jusqu’à tatouer son nom sur ses fesses. Apperemment elle n’est pas seule dans le cas, plusieurs autres jeunes filles et jeunes hommes aussi ont tatoué le nom de Amougou Belinga sur ‘leurs derrière’ signe de fierté ou d’appartenance à un secte ou un groupe. On ne saurait le dire pour l’instant.

    En réalité, Carine est incontestablement la soeur de Ivana Essomba celle est impliquée dans l’assassinat de Bryant Fombor. Les deux soeurs entretiennent alors des relations amoureuses avec le Zomloa ainsi que leur mère. Une sorte de relation inceste dans la famille qui ne gêne personne puisqu’à en croire les explications de Patrice Nouma, « peu importe, l’essentiel c’est ce que l’argent de Amougou Belinga reste dans la famille’.

    « Dans cette famille, Amougou Belinga sort avec la mère et les deux sœurs .Blanche, ex femme d’essomba Eyenga, Carine Eba 46 ans ans la fille de blanche
    et Ivanna Essomba 23 ans la fille de blanche. Plus de details en video en attendant,nous demandons l’arrestation de Amougou Belinga qui n’est pas à son premier meurtre, c’est même devenu un mode vie pour ce criminel. Les agents de l’agence fédérale d’investigations sont sur le terrain », a déclaré Patrice Nouma.

    D’après les récentes informations portant sur l’assassinat du jeune Fombor, Ivana Essomba a été relaxé sur ordre d’Amougou Belinga qui a menacé selon nos sources le Procureur de la république. « Amougou Belinga avait fait un don à l’Etat en installant un portic de sécurité au TGI. Il va d’abord demander à ses agents d’aller démonter ça. Puis il va personnellement appeler le procureur et lui dit: “ C’est moi le ministre de la Justice. Au prochain Conseil supérieur de la magistrature, je vais vous envoyer à Kaele”.Drôle de coïncidence quelques jours après, Ivana Essomba était libérée.

     

    Source: www.camerounweb.com


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here