CAMEROUN : VOICI CE QUE DIT LE MINISTRE MOMO POUR FÉLICITER BILLY POUR LA GIFLE ADMINISTRÉE À UN ÉLÉMENT DE LA BAS À LYON

    0
    21
    Le ministre Jean De Dieu Momo, a fermement condamné les violences à relent tribales de Sangmélima, déclenchées par l’assassinat d’un jeune conducteur de moto. Il a présenté Maurice Kamto et Albert Dzongang comme des principaux instigateurs.

    Dans un texte publié hier sur sa page Facebook et intitulé « Sangmélima ensanglantée », Fo’o Dzakeutonpoug, voit dans les émeutes de Sangmélima, une conspiration de Maurice Kamto et son allié Albert Dzongang, qui veulent mettre à mal l’unité nationale.

    Le farouche opposant d’hier, devenu membre du gouvernement dans le régime qu’il a pourfendu, présente ces deux hommes politiques comme des « Maitres tribalistes », qui, selon lui, instrumentalisent les tribus à des fins politiques.

    Bien plus, il accuse Maurice Kamto d’avoir créé la Brigade Anti-Sardinards (BAS) pour traquer et violenter tous ceux qui soutiennent, le régime en place, mais surtout attaque le convoi présidentiel dans le but de tuer le président de la République.

    Mais heureusement, le ministre Momo compte sur des gens comme Billy pour déjouer tous les plans macabres. « Je crois que Billy vous a administré une première leçon sonore et retentissante », se réjouit-il.

    Pour rappel, Billy est ce camerounais installé en Europe que l’on présente comme l’un fervent défenseur de Paul Biya dans la diaspora. C’est celui là qui a servi une violente gifle à un élément de BAS qui tentait de perturber le séjour de Paul Biya à Lyon, en France. Dans le camp présidentiel on a parlé d’une « gifle patriotique ».

    source:https://237actu.com/pid/11793

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here