Cameroun:Voici comment le pasteur Atangana a ensorcelé ses fidèles (témoignage)

    0
    265

    Alors qu’on l’ annonçait encore il y a peu, s’agissant du pasteur qui avait interdit aux candidats des examens officiels de porter le masque pour aller composer, au point où trois candidats au Probatoire C avaient été recalés pour cette non application des règles ; de nouvelles révélations sur ce soit disant “faux pasteur” refont surface.

    C’est à travers un témoignage poignant qu’une internaute a voulu s’exprimer sur ce pasteur propriétaire de l’église de réveil: ” LE TABERNACLE DE LA LIBERTÉ. Pour ce faire, elle a choisi comme canal de transmission, l’influenceur médiatique N’zui Manto. Lisons :

    Bonjour N’zui je te contacte pour te faire part d’une tragédie qui se déroule à l’église de réveil ” LE TABERNACLE DE LA LIBERTÉ”. Le promoteur de cette église s’appelle NGOA ATANGANA BONIFACE, individu très dangereux qui a fait un lavage de cerveau à ma petite sœur jusqu’à celle-ci est partie du domicile familial pour le rejoindre ne jure dorénavant qu’au nom du faux Pasteur. Ses fidèles sont composés pour la plupart de jeunes filles qu’ils recrutent pour en faire ses esclaves plus tard. Souviens-toi que c’est ce monsieur qui a demandé aux enfants qui sont ses fidèles de ne pas porter de masque lors des examens officiels car selon lui le masque est un objet satanique. Il y’a eu des parents qui sont allés se plaindre au commissariat sur les comportements du faux Pasteur et ce sont leurs enfants qui ont pris la défense du faux Pasteur. Ces enfants qu’il recrute travaillent dans ses plantations car il possède des hectares de terre à Yaoundé, des biens immobiliers, des établissements scolaires (Abiscom situé à au carrefour simbock, école primaire à mbankomo) sa femme beninoise qui fait constamment le voyage vers son pays est celle qui gère ses finances. À l’heure où je te parle il vient de faire un SMS à ma petite sœur qui est allée à sa rencontre. Ma petite sœur est totalement sous son contrôle et je ne sais comment lui faire quitter ce monsieur.

    Affaire de pasteurs au Cameroun, il serait peut-être temps qu’on essaye de démanteler ces “fausses églises” qui naissent uniquement pour dépouiller les fidèles de leurs biens et fortune.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here