Covid-19: 5 décès et une soixantaine de cas positifs dans un Ehpad de l’Aveyron

0
9

L’alerte avait été donnée dans cet Ehpad le 4 septembre avec la détection de plusieurs cas positifs chez des pensionnaires et un salarié ce qui avait déclenché une campagne généralisée de tests dans l’établissement.

Cinq résidents d’un Ephad de l’Aveyron touché par le Covid-19 sont décédés ces derniers jours, et 48 résidents et 20 employés de l’établissement sont positifs à la maladie, a-t-on appris dimanche auprès de l’ARS Occitanie.

«Un cinquième pensionnaire est mort dans la nuit après déjà un décès samedi matin» à l’Ehpad de Sévérac-d’Aveyron à une quarantaine de kilomètres à l’est de Rodez, a indiqué à l’AFP Benjamin Ramel de l’Agence régionale de santé, soulignant qu’un appel à la solidarité a été lancé pour «venir en aide au personnel».

L’alerte avait été donnée dans cet Ehpad le 4 septembre avec la détection de plusieurs cas positifs chez des pensionnaires et un salarié ce qui avait déclenché une campagne généralisée de tests dans l’établissement.

«La direction de l’établissement et l’ARS ont lancé un appel à la solidarité auprès des autres Ehpad de l’Aveyron pour obtenir des renforts notamment d’aide-soignants», a-t-il ajouté. Dès le début du week-end, l’Ehpad a reçu le renfort de personnels de la Protection civile et d’une infirmière. «Ces renforts permettent d’aider notamment pour la surveillance de nuit», a précisé le représentant de l’ARS. Des familles de la commune se sont également mobilisées pour aider notamment «sur le temps des repas».

«Tous les résidents sont confinés dans leur chambre et une surveillance étroite de l’évolution de leur état de santé est opérée par le personnel soignant et de service», indiquait dès samedi l’ARS dans un communiqué.

Si des anciens devaient mourir beaucoup plus tôt que normalement à cause du comportement de jeunes égoïstes, au moins qu’ils lèguent leurs biens immobiliers, mobiliers, oeuvres d’art à la protection des animaux ou à la recherche contre le cancer…Ne laissez pas les jeunes égoïstes hériter!

Ah parce qu’il faut avoir peur que des personnes âgées, voir tres âgées, en mauvaise santé avec des facteurs de comorbidités graves, meurent du Covid ? En Ehpad, mourir est la seule chose possible.En ce qui me concerne, je ne souhaite jamais y mettre les pieds. Les conditions de vie y sont dégradants voire inhumains.

Concernant les EHPAD, deux chiffres pour relativiser : 1) La moyenne d’âge y est de 87 ans. 2) Chaque année on y enregistre 150 000 décès.Par ailleurs, s’il y a eu indéniablement une surmortalité au plus fort de l’épidémie, les chiffres sont redevenus « normaux » depuis début juin.


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]