Covid-19: sur quels critères les départements basculent-ils en «zone de circulation active»?

    0
    13

    Nouvelles mesures sanitaires à Paris, boycott en NBA, interdiction de la chasse à la glu… L’actu de ce jeudi

    Est-il vrai qu’aucun pays au monde ne propose les masques gratuits à l’école, comme le dit Blanquer ?

    Fraude sociale : non, il n’y a pas 3 millions de centenaires vivant en France, selon l’assurance maladie

    Lors d’une conférence de presse, tenue ce jeudi, en compagnie du Ministre de la Santé, Olivier Véran, et du ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le passage de 19 départements «en rouge, c’est-à-dire ce que l’on appelle en «zone de circulation active du virus», en plus de Paris et des Bouches-du-Rhône, déjà dans cette situation depuis le 13 août. Ces 19 départements supplémentaires sont tous ceux d’Ile-de-France (en plus de la capitale), la Sarthe, le Loiret, le Rhône, la Gironde, la Haute-Garonne, les Alpes-Maritimes, le Var, le Vaucluse, le Gard, l’Hérault, la Guadeloupe et la Martinique.

    Cette carte de «circulation active du virus» ne doit pas être confondue avec la carte de vigilance, mise en place par le gouvernement le 28 mai sur la base quatre critères, et non remise à jour depuis le 15 juin… Sur cette dernière, tous les départements métropolitains sont en vert, alors que plusieurs d’entre eux devraient être aujourd’hui en rouge ou orange.

    La carte des zones de circulation active (ZCA) du virus, elle, est avant tout juridique. Selon le décret du 10 juillet 2020, elle permet aux préfets des départements classés ZCA de prendre un ensemble de mesures supplémentaires (figurant à l’article 50 du même décret), comme la fermeture des bars et restaurant, la limitation de circulation des personnes, ou l’interdiction des rassemblements.

    Ce dispositif permet aussi aux préfets, comme l’a dit Castex «de généraliser, après concertation avec les maires, le port du masque dans l’espace public, au moins dans les grandes agglomérations et les grandes villes des départements concernés». Ce qui vient d’être décidé à Paris et Marseille.

    Sur quel critère et selon quelle procédure un département est-il classé en «zone de circulation active»? Le processus se fait en trois temps.

    Jusqu’ici, il y avait une première phase et un premier critère: il fallait avoir dépassé, pour un territoire, le seuil d’alerte concernant le taux d’incidence du virus. C’est-à-dire avoir enregistré plus de 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants sur une semaine. Mais ce critère n’était pas suffisant, et encore moins automatique. Il déclenchait l’ouverture d’une «analyse» de la situation par les autorités sanitaires.

    Cette deuxième phase, l’«analyse», repose sur une appréciation plus fine de la situation. Elle est désormais permanente et n’est plus conditionnée au dépassement du seuil d’alerte concernant le taux d’incidence. Elle va consister à croiser de nombreux critères, à observer la dynamique de l’épidémie (en croissance ou en perte de vitesse), mais aussi sa structure.

    La Mayenne, par exemple, qui avait dépassé le seuil d’alerte concernant le taux d’incidence il y a plusieurs semaines, n’avait pas été classée en ZCA. «On avait identifié les sources de contamination, essentiellement des clusters, ce qui permettait de casser les chaînes de contamination et de faire redescendre la circulation du virus, sans avoir à classer ce département en ZCA», indique la direction générale de la santé à CheckNews.

    Si en revanche la circulation du virus est plus diffuse et en croissance, et sur la base d’autres critères sanitaires comme les disponibilités hospitalières, le département sera alors classé en ZCA.

    Troisième et dernière phase, le classement juridique en zone de circulation active, qui va nécessiter non pas une simple inscription sur une carte mais un décret.

    Cette carte des zones de circulation active du virus, essentiellement juridique, ne doit donc pas être confondue avec la carte de vigilance du gouvernement, déjà citée, mais aussi avec la carte des « niveaux de vulnérabilité ».

    Cette dernière, mise à jour quotidiennement (et de façon assez confidentielle) par Santé publique France, est basée sur de nombreux critères, comme le taux de positivité des tests, le taux d’incidence, le nombre d’actes de SOS médecins, les admissions à l’hôpital, en réanimation, les clusters ou encore le nombre de reproduction du virus… Elle permet d’établir, pour chaque département, trois niveaux de vulnérabilité: limité, modéré, et élevé.

    Au 19 août, trois départements étaient classés en vulnérabilité élevée: Paris, les Bouches-du-Rhône et la Guyane. Et en incluant les départements à vulnérabilité modérée, cette carte est finalement très proche de la carte des « zones de circulation active » du virus.

    Est-il vrai qu’aucun pays au monde ne propose les masques gratuits à l’école, comme le dit Blanquer ?

    Voir la réponsepubliée le 27.08.2020

    Covid-19: sur quels critères les départements basculent-ils en «zone de circulation active»?

    Voir la réponsepubliée le 27.08.2020

    Fraude sociale : non, il n’y a pas 3 millions de centenaires vivant en France, selon l’assurance maladie

    Voir la réponsepubliée le 26.08.2020

    Que sait-on des 17 cas de violences sexistes et sexuelles signalés au sein de LFI ?

    Voir la réponsepubliée le 26.08.2020

    Covid-19 : pourquoi la flambée des nouveaux cas ne conduit-elle pas à une hausse similaire des hospitalisations ?

    Voir la réponsepubliée le 26.08.2020

    La vidéo montrant des dealers lourdement armés à Grenoble est-elle authentique ?

    Voir la réponsepubliée le 26.08.2020

    Covid-19 : pourquoi les Américains et les Chinois testent leur vaccin en Afrique du Sud et au Pakistan ?

    Voir la réponsepubliée le 25.08.2020

    Que sait-on de l’agression d’Augustin à Lyon ?

    Voir la réponsepubliée le 25.08.2020

    PSG-Bayern : pourquoi des policiers déployés à Paris ne portaient-ils pas de masques ?

    Voir la réponsepubliée le 24.08.2020

    Sur quoi s’appuyait l’interdiction (abrogée) de porter le maillot du PSG à Marseille ce dimanche ?

    Voir la réponsepubliée le 21.08.2020


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

    Vidéo du jour:

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here