Damaro dégaine : Sidya a son parti en déperdition, Faya a son parti dans les studios des radios…

0
10

« Le FNDC, c’est pour ne pas assumer ; sinon, le FNDC, c’est l’UFDG. Sanoh (le coordinateur national du FNDC) n’a pas de militants qui puissent inquiéter un pays entier. Sidya (le président de l’UFR) a son parti qui est en déperdition. Il n’est plus capable d’effrayer personne. Faya Millimono a son parti dans les studios des radios, il n’effraie personne. Mais, pour faire arc-en-ciel, monsieur Cellou Dalein Diallo s’est fait entourer de quelques têtes différentes de la sienne. Mais, au fond, c’est l’UFDG »

A l’assemblée générale hebdomadaire du RPG arc-en-ciel de ce samedi, 25 janvier 2020, le chef de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale s’est attaqué à certains leaders de l’opposition et membres du front national pour la défense de la constitution (FNDC) qui luttent pour empêcher un troisième du président Alpha Condé. Amadou Damaro Camara accuse notamment Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré de vouloir créer la pagaille dans le pays, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était au siège du parti au pouvoir, à Gbéssia.

Comme à ses habitudes, le chef de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale n’a pas manqué de mots durs et d’anecdotes pour brocarder les leaders de l’opposition qui militent au sein du FNDC. Amadou Damaro Camara soutient que Sidya Touré et Faya millimono ne sont capables d’effrayer personne avec leurs formations politiques. Et, Cellou Dalein Diallo refuse de s’assumer ; sinon, insiste-t-il, le FNDC est le portrait de l’UFDG.

« On a créé une sorte de psychose dans le pays. On dit que si l’éléphant va dans le champ de l’hyène la nuit, c’est pour ne pas l’humilier. Sinon, s’il vient en plein jour, l’hyène ne fera rien. Nous allons vous dire la cause et les raisons de l’agitation de l’opposition ces derniers temps. Je crois aussi qu’il faut comprendre : quand un animal est en train de mourir, il faut quand même lui accorder le droit de s’agiter… Mais, aujourd’hui, quel est le problème ? Le FNDC (front national pour la défense de la constitution), c’est pour ne pas assumer. Sinon, le FNDC, c’est l’UFDG. Sanoh (le coordinateur national du FNDC) n’a pas de militants qui puissent inquiéter un pays entier. Sidya (le président de l’UFR) a son parti qui est en déperdition. Il n’est plus capable d’effrayer personne. Faya Millimono a son parti dans les studios des radios, il n’effraie personne. Mais, pour faire arc-en-ciel, monsieur Cellou Dalein Diallo s’est fait entourer de quelques têtes différentes de la sienne. Mais, au fond, c’est l’UFDG », a indiqué l’honorable Amadou Damaro Camara.

Pour ce cadre du bureau politique national du RPG arc-en-ciel, Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré se détestent. Mais, soutient-il, ils veulent créer la « pagaille » avant de s’affronter entre eux.

« Monsieur Sidya Touré (ou Diakhaby, parce qu’il est tantôt né en Guinée, tantôt en Côte d’Ivoire, c’est la seule personne qui est né au même moment en deux lieux différents) croit qu’en 2020, si Alpha Condé n’est pas candidat, c’est lui le président de la République. Il ne dit même pas si Dieu le veut bien… Donc, c’est sa dernière chance en 2020. S’il n’a pas cette chance, il veut créer la chienlit… Monsieur Dalein a été deux fois aux élections ; et, il a été battu à plate couture. Il sait qu’une troisième fois qu’il n’aura pas plus de chance. Donc, il veut aussi créer la chienlit. Mais, qui trompe-t-on ? Sidya Touré et Cellou Dalein se détestent. Ils veulent créer la pagaille avant de s’affronter entre eux. Je vous demande de ne pas céder à ces provocations », a lancé Amadou Damaro Camara sous les applaudissements nourris des militants du RPG arc-en-ciel.

S’agissant de tueries enregistrées lors des manifestations sociopolitiques en Guinée, le chef de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale a demandé l’implication de tous pour démasquer les auteurs. Cependant, il soupçonne Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré de vouloir amener ce pays vers une situation regrettable.

« Les tueries, tout le monde doit s’impliquer pour dénicher les tueurs qui sont les ennemis de la Guinée. D’où qu’ils soient, les tueurs doivent être démasqués. Les tueries, nous regrettons comme tout le monde, sauf ceux qui en font du commerce, ceux qui utilisent les corps des enfants des autres comme des trophées. Mais, est-ce qu’en brûlant des véhicules, des boutiques, on est en train de faire revenir les morts ? Il y a un proverbe qui dit que si une souris perce ton tambour, même si tu appliques à la souris la sanction suprême, tu la tue, sa peau ne suffit pas pour refaire le tambour. Donc, nous avons besoin de paix en Guinée. Ces messieurs veulent nous emmener vers une situation regrettable, il ne faut pas l’accepter », a indiqué Amadou Damaro Camara.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Tel : 622 97 27 22



SOURCE : https://www.w24news.com/damaro-degaine-sidya-a-son-parti-en-deperdition-faya-a-son-parti-dans-les-studios-des-radios-3/?remotepost=26654



Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de