Déclin de la famille Biya : Voici la sortie fracassante de l’ex bâtonnier Yondo Black

    0
    22

    L’avocat et opposant au régime de Yaoundé exige des pouvoirs publics qu’ils donnent au pays et au monde entier les nouvelles du Président de la République et des membres de sa famille, stupéfait par leur mutisme à la suite d’informations, vraies ou fausses, diffusées sur les réseaux sociaux pour montrer le délitement du noyau familial présidentiel.

    Vivants ou morts, l’ancien bâtonnier Me Yondo Black veut avoir les nouvelles du Président de la République, Paul Biya, et des membres de sa famille, en l’occurrence son épouse Chantal et sa fille Brenda. L’avocat au barreau du Cameroun, stupéfait par les récentes nouvelles en provenance du palais, notamment cette vidéo dans laquelle on entendait une jeune fille crier sa détresse, et dont la voix est attribuée à Brenda Biya, information fondée ou non, il en a profité pour relancer le débat autour de l’état de santé du chef de l’Etat.

    «Il est répandu dans les réseaux sociaux, plus spécialement une vidéo qui appelle à l’union des forces vives pour sortir dans les rues que le Cameroun a perdu pour l’éternité, non seulement son Chef , mais aussi la régente, la Première dame du Pays, et leur unique fille vit aux yeux du monde un calvaire qui expose les auteurs au délit de la non-assistance à personne en danger, infraction prévue et punie par l’article 171 de notre code pénal», écrit Me Yondo Black Madengue dans une chronique publiée dans le quotidien Le Jour de ce vendredi 19 juin 2020.

    Il dénonce cependant le mutisme du gouvernement devant cette situation: «C’est dans une indifférence totale que se propagent ces faits sans que l’on entende tonner les voix de ceux qui souvent, crient à tout rompre, que le Père de la Nation, ce grand visionnaire entre autres, comme ils le qualifient, est non seulement infaillible, mais aussi intouchable, quand, à leurs yeux, il n’est pas immortel».

    Par conséquent, cet opposant invétéré au régime de Yaoundé exige que le gouvernement prenne la parole pour donner des nouvelles rassurantes sur le chef de l’Etat et les membres de sa famille.

    «J’invite, dans l’intérêt de la paix et de la cohésion sociales, le Gouvernement à dire au Pays, et même au monde, pourquoi pas, ce qu’il en est de l’état de santé de notre Chef de l’Etat , de son épouse, notre Première Dame ainsi que du traitement réservé à leur fille unique, car à ce niveau de responsabilité, le Président Biya ne s’appartient pas, encore moins à sa famille nucléaire, il appartient au pays tout entier, et dans nos coutumes, qui caractérisent notre solidarité et le vivre ensemble si souvent prôné ces derniers temps, nous avons l’habitude de venir aux nouvelles face à tout parent malade, à plus forte raison lorsqu’il s’agit d’un Chef d’Etat, Père de la Nation», renchérit cet anti-biyaiste qui dit souffrir dans sa chair face au silence des autorités, qui laisse libre court à divers types d’interprétations.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here