Découvrez Ivana Essomba et la s3xtape qui oppose Amougou Belinga à Ernest Obama [REVELATIONS]

    5
    40

    On en sait un peu plus sur la froudroyante affaire de détournements de fonds qui s’est abattu sur Ernest Obama la semaine dernière. Aux mains des gendarmes du SED, l’ex journaliste et directeur déchu de Vision 4 serait arrêté pour d’autres motifs que de détournements de fonds et de haute trahison.

    D’après les informations publiées par l’activiste N’zui Manto Yi Sep, c’est une affaire de sextape qui oppose Dieudonné Nana à son patron. Toujours selon la même source, Ernest Obama aurait menacé Amougou Belinga de divulguer la vidéo sextape homosecxuelle dans laquelle se trouve Amougou Belinga, Ivana Essomba et des membres du gouvernement, au cas où son bourreau est amené à le menacer.

    Ayant eu vent de cette information qu’il justifie de haute trahison, Amougou Belinga n’a pas pu digéré sa colère, il a immédiattement mis en branle l’appareil judiciaire de l’Etat pour coffrer celui qu’il a crée, comme l’ont notifié les dinosaures de l’information aux millions de camerounais. « Nana dieudonné Obama en froid avec son patron Amougou était au parfum de la sale besogne de son boss et disposait de la SEXTAPE, il aurait craché le morceau lors de certaines rencontres et aurait promis de s’en servir comme bouclier si jamais le ciel lui tombait dessus », a écrit l’activiste N’Zui Manto. A en croire toujours c’est cette même vidéo qui a causé l’assassinat de Bryant Fuombor alias Economie qui a fait chanté à maintes reprises Amougou Belinga.

    Ce 18 juin dans l’enceinte de Vision4, les gendarmes ont débarqué et ont procédé à l’arresation de son ex bras droit qui passé de Directeur de Vision 4 à simple rédacteur au journal Anecdote. Apparemment, ce n’est que le début des malheurs d’Ernest Obama car son patron ne veut pas laisser tomber les charges qui pèsent sur lui.

    Amougou Belinga décidé à aller au bout malgré les appels au pardon

    Selon nos informations, le propriétaire de Vision 4 n’a pas l’intention de retirer sa plainte contre le journaliste.

    Interpellé bruyamment le 18 juin 2020, Dieudonné Ernest Obama a déjà passé quatre nuits en garde à vue au Secrétariat d’Etat à la Défense (SED) à Yaoundé. La chaîne privée Vision 4 renseigne que le journaliste sera présenté au procureur de la République ce 22 juin 2020.

    Une information qui confirme que le plaignant, Jean Pierre Amougou Belinga, n’a aucune intention de retirer sa plainte, malgré les multiples appels au pardon lancés par des personnalités de tous ordres. Des messages de l’influent homme d’affaires ayant fuité dans les réseaux sociaux le week-end dernier, on apprend que ce dernier reproche à son ex employé, outre l’ambition démesurée, l’abus de confiance et la trahison.

    Ce lundi 22 juin 2020, plusieurs journaux réputés proches de M. Amougou Belinga, dont InfoMatin, La Météo, ainsi que L’Anecdote, le canard de l’homme d’affaires, consacrent leur grande Une à cette affaire. Unanimement, ils soutiennent que le journaliste a abusé de la confiance placée en lui par son ex-patron. Ils affirment aussi que la victime dans l’affaire, ce n’est pas Ernest Obama comme on le lit sur la toile, mais le plaignant qui aurait perdu beaucoup d’argent et dont les relations auraient été mises à mal par celui qu’il considérait comme son fils.

    Pour mémoire, l’ancien directeur général de Vision 4 est poursuivi par son ex-patron pour détournement de fonds, abus de confiance et haute trahison entre autres. Les prochaines heures s’annoncent déterminantes quant à sa remise en liberté ou son incarcération en prison.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Abonnez-vous gratuitement et soyez le premier à liker et à partager:

    Je m’abonne gratuitement pour rester informé!!!

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    Laisser un commentaire

    Téléchargez notre application Android



    5 COMMENTS

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here