Escroquerie internationale: voici les pays victimes du vampirisme d’Amougou Belinga!

    0
    419

    Les appétits du ripou Jean pierre Amougou Belinga alias Frankenstein dans les pommes de la taule, jules Njawe du journal le messager panique et met le tabloïd à contribution.
    D’ailleurs qui se dit conseillé à la Présidence de la RCA, Kwemo à des gouttes de sueur, grelotte, leur quartier général est installé au K5 Bangui la coquette des filous dans la nasse qui seront bientôt aux arrêts.

    Les diamants du Président Touedera.

    Le frelequintin petit Jean pierre Amougou Belinga met la main sur le diamant du Président Centrafricain avec la complicité de Jules Njawe qui après plusieurs tentatives n’arrivaient pas à écouler cette moisson.
    Il va de soi que le groupe du journal le messager n’est pas très au courant que jules Njawe depuis la disparition de son défunt père paix à son âme, avait choisi couramment le métier de feyman.
    Quelques escroqueries organisées autour des investisseurs chinois, turcs, congolais !!!!!.

    Ainsi il va sceller les amitiés avec Zomloo alias Jean-Pierre Amougou Belinga ; Le tour est joué il faut, s’installer à Bangui la coquette. Ils vont organiser une affaire de vampirisme sans second, ils vont créer un laboratoire de fabrication de faux passeport diplomatique et en extension des agences imaginaires de voyages ; Pour ceux qui rêvent aller en hexagone ou en Europe et autres pays africains.

    Vous noterez que ceux sont les extra-services qui ne convergent pas, les services officiels des chancelleries accréditées en Centrafrique et mettrons l’usine des faux documents administratifs et autres. Pour couronner du vivant du feu Belinga Eboutou Martin Dcc à la Prc qui était mandaté à gérer les obsèques de feu Pius Njawe pour couronner cet agrégat de bluff Jean pierre Amougou Belinga deviendra par miracle le neveu du défunt dcc. Il faut constituer une forte équipe Kwemo, Njawe…font le lit de jeunes prédateurs de Bangui.

    Retour à Ngola Yaoundé

    Il faut organiser autour du Président Touedera une équipe pluraliste avec pour option développer la Rca. De faux projets sont montés, ignorants la convention diplomatique entre Yaoundé et Bangui. Par cette pègre d’homme d’affaire le collège de ces feymans donc l’estampille est le sigle du mensonge numérique. Jules Njawe a essayé vainement vendre les diamants sans suite, Zomloo entre dans le jeu mais le diamant centra est poinçonné et ne peut être vendu sans autorisation dans le marché international; d’ailleurs le ministère de mines avait déjà saisit ces diamants banguissoi dans ses multiples roublardises. Il a même flagorné dans certains milieux centrafricains et camerounais qu’il avait offert des diamants à Chantal BIYA la 1ère dame camerounaise et même Sassou Nguesso la 1ère dame congolaise ….à travers leurs illustres époux chefs d’état, des fausses lettres de recommandations en provenance de cabinet civil de la PRC ayant pour destinataires les gouvernements des pays accrédités à Yaoundé. Les premiers pays victimes le Togo, la Guinee, la Centrafrique et la République Congo.

    Aujourd’hui au grand jour le Zomloo Alias Jean pierre Amougou Belinga déclare qu’il n’a pas le numéro de téléphone du chef de l’Etat Paul BIYA. Quelle gloutounerie où sont passé les deux milliards prétendument donné par Paul BIYA pour construire Vision4 ?

    Trêve de bluff d’un ripou les unes du journal messager consacré par Njawe Jules le complice de Zomloo le frelequin à croire que chanon dû s’est aligné dans le chacalet des grignotteurs de la presse camerounaise.

    Les perquisitions entamées devront s’étendre jusqu’aux champs de son village. Beaucoup de surprises réservées pour les fins limiers qui iront sur le terrain interpeller Abega son coéquipier pour une bonne audition qui est aussi détenteur d’un faux passeport diplomatique Centrafricain au même titre que Ernest Obama qui a un passeport diplomatique.

    Quiste, Sara la magistrate hors hiérarchie détentrice d’un passeport diplomatique Centrafricain et très auréolée dans l’affaire du NOSO. Depuis quelques temps à Bangui les employés de vision cornue se plaignent pour leurs salaires non échus. Kwemo et Jules Njawe s’etripent les cravates la peur s’installe papa feu Belinga Eboutou Martin n’est pas là.

    La pension retraite des feymens la taule ou la charia.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here