Home Actualité internationale L’UE approuve la prise de contrôle de Microsoft sur Activision Blizzard.
Actualité internationale

L’UE approuve la prise de contrôle de Microsoft sur Activision Blizzard.

Brussels at loggerheads with UK regulator over acquisition of Call of Duty maker

La Commission européenne a approuvé l’acquisition de 69 milliards de dollars d’Activision Blizzard, créateur de Call of Duty, par Microsoft. Cette décision met en opposition Bruxelles et son homologue britannique sur cette méga-opération de jeux vidéo. La Commission européenne a accepté les concessions de Microsoft sur le cloud gaming, le même problème qui a conduit l’Autorité de la concurrence et des marchés à bloquer la transaction le mois dernier. Le projet de fusion réunirait Microsoft, le fabricant de la console Xbox, avec le développeur de jeux vidéo derrière des titres tels que World of Warcraft, Hearthstone, Candy Crush Saga et Overwatch. La décision de la Commission européenne relance les espoirs de Microsoft pour l’accord alors qu’il se prépare à faire appel de la décision de l’Autorité de la concurrence et des marchés.

La Commission fédérale du commerce aux États-Unis s’est également opposée à la prise de contrôle et poursuit en justice pour la bloquer. L’enquête préliminaire de la Commission avait conclu que l’accord pourrait nuire à la concurrence dans le cloud gaming, qui permet aux utilisateurs de diffuser des jeux vidéo stockés sur des serveurs distants sur leurs appareils, et dans la fourniture de systèmes d’exploitation PC rivaux. Cependant, la Commission a déclaré lundi qu’elle avait accepté les remèdes proposés par Microsoft, notamment l’émission d’une licence gratuite aux fournisseurs de cloud gaming pour permettre aux joueurs européens de diffuser tous les jeux PC et console d’Activision Blizzard.

La décision de l’UE aidera Microsoft si la société technologique américaine réussit à renverser la décision de l’Autorité de la concurrence et des marchés dans le Tribunal d’appel de la concurrence. Sinon, l’objection du Royaume-Uni pourrait encore contraindre à l’abandon de la transaction. La FTC cherche à bloquer l’acquisition d’Activision, bien que certains experts juridiques estiment que, sur la base de précédents historiques, la FTC pourrait avoir du mal à l’emporter contre Microsoft. Activision a indiqué que l’objection du Royaume-Uni pourrait faire capoter l’accord dans un avis aux actionnaires en mars, dans lequel elle a déclaré que la transaction pourrait être résiliée si « toute action a été entreprise par une autorité gouvernementale de compétence, qui interdit, rend illégale ou enjoigne la consommation de la fusion et est devenue définitive et non susceptible d’appel ».

Mots clés: Microsoft, Activision Blizzard, acquisition, jeux vidéo, cloud gaming, concurrence, Commission européenne, FTC, Xbox, World of Warcraft, Hearthstone, Candy Crush Saga, Overwatch.

A LIRE AUSSI ...

‘Chantal Biya confie une mission secrète à un ministre influent’

La finale de la course nationale de vélo tout terrain (VTT) Chantal...

‘Le pasteur Raoul Wafo : la success story du Cameroun’

Le business juteux du pasteur Raoul Wafo Le pasteur Raoul Wafo, figure...

La Géorgie de retour dans le groupe portugais pour l’Euro 2024

La Géorgie se qualifie pour l’Euro 2024 La Géorgie a réussi à...

CAN 2025 : Les 4 équipes en lice pour la phase de poules !

Les équipes qualifiées pour la phase de poules des éliminatoires de la...