Le préfet Gravel démissionne, accablé par un rapport d’inspection du Fonds Marianne.

0

Le préfet Christian Gravel a démissionné de ses fonctions à la tête du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) suite à la remise d’un rapport d’inspection de l’administration sur le fonds Marianne de Marlène Schiappa. Ce programme de financement a été mis en place au printemps 2021 par l’ancienne ministre déléguée chargée de la citoyenneté, après l’assassinat du professeur Samuel Paty. Le rapport d’inspection a révélé des irrégularités dans la gestion du fonds Marianne. Cette affaire a donc des conséquences politiques importantes.

Le fonds Marianne avait pour objectif de financer des projets de lutte contre la haine en ligne et la radicalisation. Marlène Schiappa avait annoncé un budget de 10 millions d’euros pour ce fonds. Cependant, le rapport d’inspection a mis en lumière des dysfonctionnements dans la gestion du fonds, notamment des dépenses injustifiées et des projets financés sans critères clairs. Le préfet Christian Gravel était chargé de superviser la mise en place du fonds Marianne.

Cette affaire met en lumière les difficultés rencontrées par les pouvoirs publics dans la lutte contre la radicalisation et la haine en ligne. Elle souligne également l’importance de la transparence et de la rigueur dans la gestion des fonds publics. Le gouvernement devra donc prendre des mesures pour éviter que de telles irrégularités ne se reproduisent à l’avenir.

Mots clés : fonds Marianne, Marlène Schiappa, radicalisation, haine en ligne, préfet, démission, rapport d’inspection, gestion des fonds publics.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: