France-Covid-19: Voici enfin les annonces de Castex sur le couvre-feu et les restrictions [EN DIRECT]

0
42

Dans son discours de ce jeudi soir, Jean Castex doit annoncer des restrictions dans de nouveaux territoires. La situation à Clermont-Ferrand, Tours ou Nantes inquiète.

CORONAVIRUS – L’annonce est attendue. Le Premier ministre Jean Castex l’officialisera dans son discours de ce jeudi 22 octobre, de nouveaux territoires se mettront en alerte maximale au coronavirus en France et seront soumis à un couvre-feu, une semaine après son introduction dans plusieurs grandes villes, dont Paris. Le chef du gouvernement tient une conférence de presse sur la situation sanitaire à 17 heures, aux côtés de plusieurs autres membres du gouvernement.

En France, « l’heure est sérieuse », a souligné jeudi au matin le ministre de la Santé, Olivier Véran. «L’épidémie a éclaté dans la grande majorité» du pays. « A l’exception notable de deux régions qui sont toujours en dessous du niveau d’alerte, c’est-à-dire la région Bretagne et la région Nouvelle Aquitaine, l’ensemble du pays est depuis tombé dans la zone d’alerte », a-t-il ajouté, rappelant que les « conséquences sanitaires en termes d’impact hospitalier et de réanimation »sera vu« dans deux ou trois semaines ».

Suivez les annonces du gouvernement sur la crise sanitaire dans la vidéo «en direct» en haut de l’article, et retrouvez l’essentiel ci-dessous.

 

17 h 40: Mesures pour la culture

Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, évoque les difficultés du secteur. «Nous avons besoin de culture, et peut-être davantage pendant cette crise», dit-elle.

Le gouvernement a décidé de prendre des mesures complémentaires, en particulier pour les arts du spectacle, qui bénéficieront d’une aide de 85 millions d’euros. En ce qui concerne les spectacles musicaux en direct, le fonds de sauvegarde et de compensation sera doté de 55 millions d’euros supplémentaires.

 

Pour le théâtre, une enveloppe supplémentaire de 20 millions d’euros sera débloquée pour le secteur public et privé, y compris les auteurs.

Pour le cinéma, «notre objectif est de faire en sorte que les cinémas ne ferment pas, pour cela il faut que les sorties de films soient maintenues», a fait valoir Roselyne Bachelot. Au total, les mesures de soutien au cinéma représentent 30 millions d’euros.

Au final, 115 millions d’euros seront injectés dans le secteur culturel.

17h30: Lancement de l’application «TousAntiCovid»

Cédric O, secrétaire d’État au numérique, avoue que la première application «StopCovid» n’a pas fonctionné, parlant d’une «opportunité manquée».

Faisant référence aux 10 et 20 millions de Britanniques et d’Allemands qui ont téléchargé une application similaire, Cédric O a appelé tous les Français à participer à la lutte contre l’épidémie.

«TousAntiCovid est un geste de barrière supplémentaire. Si vous avez croisé la route d’une personne infectée et que tous les deux ont la candidature, vous serez averti dès que la personne aura les résultats du test », a ajouté le secrétaire d’État.

L’application s’enrichira également régulièrement: «Elle intègre désormais des éléments d’information quotidienne. Il diffusera également des informations actuelles et inclura un lien vers la carte des laboratoires », a précisé Cédric O, évoquant également la possibilité d’intégrer le certificat de décharge.

17 h 25: Le virus n’est pas moins virulent

Etienne Gayat, directeur de l’hôpital Lariboisière, à Paris prévient: le virus n’est pas moins virulent qu’au printemps.

«Lorsque vous arrivez en réanimation, 15 à 20% des patients n’en sortiront pas. Beaucoup sortent avec de graves séquelles ou meurent dans l’année », prévient-il, exhortant les Français à limiter leurs interactions.

17h15: Augmentation de la capacité hospitalière

Olivier Véran précise que le nombre de lits de réanimation a augmenté de 15%. «Nous avions 5 100 places de soins intensifs dans notre pays. Nous sommes passés à 5 800 lits au fil du temps, grâce à l’été. Nous sommes en mesure d’augmenter à 7 700 lits en 15 jours. S’il devient nécessaire d’augmenter encore, sachez qu’au 15 avril, il y avait 10 700 lits de réanimation armés », a détaillé le ministre de la Santé.

Il a également assuré que 90% des résultats des tests effectués étaient désormais communiqués dans les 48 heures.

17h10: Olivier Véran prend la parole

«Le virus circule moins vite qu’au printemps, mais sa propagation reste alarmante. En août, il y avait 10 patients diagnostiqués pour 100 000 Français, actuellement il est de 250 pour 100 000 Français », a déclaré le ministre, qui fait le point sur la situation épidémique.

Olivier Véran dit espérer un changement dans les courbes dès la semaine prochaine.

17h08: Les lits de soins intensifs sont occupés à plus de 40%

«Il est encore trop tôt pour mesurer les effets du couvre-feu. Les résultats ne commenceront à être visibles que la semaine prochaine », a déclaré Jean Castex. . En fonction des résultats, le système sera réévalué, pour éventuellement le resserrer avec la priorité «la sécurité de tous les citoyens».

«Nous devons préserver notre capacité d’accueil. Le taux d’occupation des lits de réanimation a franchi la barre des 44% en France », a prévenu le Premier ministre. En Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, PACA et Hauts-de-France, le taux d’occupation dépasse les 50%. « Les nouveaux cas aujourd’hui sont les patients hospitalisés de demain, et malheureusement les morts après-demain », a ajouté Jean Caxtex prédisant un mois de novembre « éprouvant ».

17h00: Début de la conférence Jean Castex

«En France comme en Europe, la deuxième vague est là», a prévenu Jean Castex dans le préambule, «La situation est grave», a-t-il ajouté. La circulation du virus augmente et atteint désormais un taux d’incidence de 251 cas pour 100 000 habitants, soit une augmentation de 40% en une semaine. Le taux de reproduction est maintenant de 1,35, doublant le nombre de cas en 15 jours.

«Toutes les sections sont touchées et surtout les plus de 65 ans», note Jean Castex ».

En effet, le couvre-feu sera étendu à 38 nouveaux territoires et concernera au total 54 départements en France et en Outre-mer à compter de vendredi, soit 46 millions de Français. Pour les nouveaux territoires, il sera mis en place à partir du vendredi minuit pour une durée de six semaines.

Voir aussi sur Le HuffPost: Édouard Philippe suppose avoir suivi des médecins sur le non-port du masque au début de l’épidémie


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]