France: Voici pourquoi Le Maine-et-Loire passe sous couvre-feu dès ce vendredi à minuit pour six semaines

0
38

C’était redouté, le Maine-et-Loire va basculer en couvre-feu dès ce vendredi 23 octobre à minuit, en raison des mauvais indicateurs liés au Covid-19. Le préfet du Maine-et-Loire avait averti les maires du département quelques heures avant la confirmation du Premier ministre Jean Castex.

Le Maine-et-Loire figure dans la liste des 38 nouveaux départements soumis au couvre-feu, qu’a annoncée le Premier ministre Jean Castex ce jeudi 22 octobre. « Cela ne fait désormais aucun doute, au regard des chiffres dont je dispose (qui par comparaison sont supérieurs à la Loire-Atlantique depuis plus de temps ), que notre département du Maine-et-Loire figurera sur la liste ; cela va impliquer la mise en place d’un couvre-feu, sans doute en fin de semaine », avait prévenu, quelques heures auparavant, le préfet René Bidal dans un courrier adressé aux maires, que nous nous sommes procuré.

Comme partout ailleurs sur le territoire national, ce couvre-feu s’étendra de 21 h à 6 h du matin. Il prend effet vendredi 23 octobre à minuit pour une durée minimum de six semaines.

Toutes les communes concernées

Le département sera concerné par la mesure dans son intégralité. « Même si les communes urbaines sont évidemment les plus touchées, j’observe que les taux d’incidence élevés sont assez uniformément répartis sur le territoire départemental. […] Si je dois prendre un arrêté « couvre-feu » je le prendrai sur tout le département afin d’éviter tout déport périphérique de populations qui aggraverait la situation des communes qui sont encore les moins touchées », explique le préfet aux élus.

Voir aussi : Des villes aux airs fantômes avec le couvre-feu

Le taux d’incidence le plus élevé de la Région

Les chiffres ne laissaient pas présager d’autres issues pour le département. Le Maine-et-Loire a le taux d’incidence le plus élevé de la région Pays de la Loire devant la Loire-Atlantique. Mardi 20 octobre, dans le bulletin d’information de l’ARS Pays de la Loire, ce taux s’élevait à 183,7 sur sept jours glissants pour pour 100 000 habitants. Le taux de positivité grimpait lui à 11,3%. Il y a près d’un mois, il se situait à 4,8%. L’impact se ressent directement dans les hôpitaux. Toujours au 20 octobre, 106 personnes étaient hospitalisées à cause du coronavirus et 19 se trouvaient en réanimation.


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]