Hélène de Fougerolles « polyamoureuse » : « J’ai plusieurs compagnons » 

    0
    9

    Interviewée par Paris Match, l’actrice Hélène de Fougerolles a révélé être polyamoureuse et vivre pleinement de jolies relations avec plusieurs compagnons. Elle évoque cette nouvelle philosophie de vie, qu’elle a découvert il y a six mois.

    Hélène de Fougerolles a accordé une interview à Paris Match le 27 août 2020. L’actrice de 47 ans qui sera à l’affiche du film Trop jeune pour moi, diffusé sur TF1 lundi 31 août prochain, a évoqué sa vision de l’amour. Après de nos confrères, elle a expliqué ne plus vouloir « mettre d’âge ni de sexe sur les gens qui l’intéressent ». « On appelle cela la pansexualité. Il n’y a plus d’histoire d’homosexualité ou d’hétérosexualité, ce sont des histoires d’intérêt sur des personnes, plus qu’une histoire d’âge ou de sexualité », ajoute l’ex-femme du producteur de film Eric Hubert.

    Se décrivant comme une « polyamoureuse », Hélène de Fougerolles précise de quoi il s’agit : « Ce n’est pas de l’attraction sexuelle, car ce n’est pas le sexe qui m’anime, c’est de l’amour et de l’échange possibles avec plusieurs personnes ». Cette façon de voir les choses consiste à « partager des échanges amoureux avec des hommes ou des femmes, qui puissent être ouverts également à d’autres personnes ». Pour sa part, l’actrice révèle en toute transparence avoir « plusieurs compagnons ». « Je suis ravie qu’ils puissent aussi vivre ça de leur côté. C’est relativement nouveau, ça fait six mois. J’avais un amoureux qui vivait loin de moi, c’était chiant, c’était fermé, donc je l’ai quitté parce que je ne pouvais pas avoir une relation à distance avec quelqu’un d’aussi loin. Ça générait de la frustration, des conditions, peut-être un peu de mensonges… ça m’a conditionnée », regrette Hélène de Fougerolles, qui semble avoir trouvé un juste équilibre dans sa vie sentimentale.

    « Quand j’ai découvert cette nouvelle philosophie de vie, je l’ai rappelé pour lui proposer de reprendre notre relation avec cette nouvelle manière de vivre, il a accepté, puis j’ai rencontré un nouvel amoureux, je lui ai demandé si cette manière de vivre l’amour pouvait l’intéresser. Cela impliquait que lui aussi le vive », développe l’actrice, qui n’a pas encore trouvé de partenaire de sexe féminin, mais qui « adorerait ». Désormais, Hélène de Fougerolles a l’air heureuse, loin de toute « jalousie » ou autre « histoire de territoire ». « Je trouve ça complètement grotesque de le vivre avec une seule personne. Le polyamour a changé ma vie », conclut la figure emblématique de la série Balthazar.

    Ce n’est pas de l’amour, tout juste un échange de bons procédés. Quand on aime vraiment quelqu’un on ne peut pas aimer aussi fort quelqu’un d’autre (sauf ses enfants).

    Vivre plusieurs histoires dans le respect et la tolérance demande du temps, de l’énergie, de l’organisation. C’est bien simple, on a déjà du mal à gérer avec un seul conjoint alors avec plusieurs.
    Puis, pour ma part l’intimité se construit sur le long terme, je ne me verrais pas la partager à mi-temps voir 3/4 temps avec pleins d’autres.
    Malgré ses propos qui tendent à dire que ce n’est pas que sexuel, j’me pose la question de l’intérêt de vivre plusieurs histoires à moitié au lieu d’une seule mais intensément !!
    Qui sait? c’est surement déjà le cas….
    Elle pense que sa pansexualité la libère des diktats alors que pour moi, ce concept n’est qu’une mode qui pousse à la consommation. Jamais rassasié, pas de limites dans ses propres caprices, ne plus faire de choix, tout avoir comme un enfant pourri gâté.

    En tout cas elle a eu un bon job ces dernières années, alibi du fiston Arnaud…

    Ma femme m’a dit qu’elle voulait essayer le libertinage car elle en voulait plus bon pas de soucis, on se fait des soirées on marche au feeling et du coup on s’éclate

    Ma femme m’a dit qu’elle voulait essayer le libertinage car elle en voulait plus bon pas de soucis, on se fait des soirées on marche au feeling et du coup on s’éclate

    Libertinage et polyamour sont vraiment des antonymes.
    Le premier est une manière de vivre sa sexualité alors que l’autre parle de sentiments, peut-être même d’une relation amoureuse.

    En général votre femme et vous ne côtoyer pas toujours vos partenaires sexuels dans votre vie quotidienne.
    Alors que les polyamoureux peuvent vivre ensemble, avoir des enfants.

    Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter.
    Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

    Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter.
    Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

    Les informations recueillies par ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique à destination de Reworld Media Magazines et/ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer les bons plans et offres promotionnelles.
    Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
    Pour en savoir plus ou exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here