Home Actualité internationale INVITÉ RTL – Mort de Nahel : Bardella se sent « extrêmement mal à l’aise » lors de la minute de silence à l’Assemblée
Actualité internationale

INVITÉ RTL – Mort de Nahel : Bardella se sent « extrêmement mal à l’aise » lors de la minute de silence à l’Assemblée

Les députés du RN ont participé à la minute de silence, organisée à l'Assemblée, pour rendre hommage à Nahel.

Les députés rendent hommage à Nahel, tué par un policier

Le 28 juin dernier, les députés ont observé une minute de silence en hommage à Nahel, un jeune homme tué par un policier. Les députés du Rassemblement national se sont levés et ont respecté ce moment de recueillement. Cependant, cette minute de silence n’a pas été appréciée par Jordan Bardella, président du Rassemblement national, qui s’est dit « extrêmement mal à l’aise » avec cette pratique. Selon lui, les minutes de silence à l’Assemblée nationale devraient être réservées aux personnes mortes pour la France, et non à des individus ayant des antécédents avec la police.

Une controverse autour des minutes de silence à l’Assemblée nationale

Lors d’une interview au Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, Jordan Bardella a exprimé son désaccord avec les minutes de silence observées à l’Assemblée nationale. Selon lui, ces moments de recueillement devraient être réservés aux militaires morts pour la République française, et non à des personnes ayant des problèmes avec l’ordre républicain. Cette déclaration a suscité une controverse, certains soutenant l’idée que les minutes de silence devraient être réservées aux victimes de violence policière, tandis que d’autres estiment qu’elles devraient être réservées aux personnes mortes pour la France.

Une question de sensibilité et d’interprétation

La question des minutes de silence à l’Assemblée nationale soulève des débats sur la sensibilité et l’interprétation de cet acte symbolique. Certains estiment qu’il est important de rendre hommage à toutes les victimes de violence, qu’elles soient civiles ou militaires, tandis que d’autres pensent que les minutes de silence devraient être réservées aux personnes mortes pour la France. Cette controverse met en lumière les divergences d’opinions au sein de la classe politique française et soulève des questions sur la manière dont les hommages sont rendus à l’Assemblée nationale.

Mots clés: députés, minute de silence, hommage, Rassemblement national, Jordan Bardella, Assemblée nationale, violence policière, sensibilité, interprétation, controverse.

A LIRE AUSSI ...

Opération policière réussie : le riz détourné par les gangs repris à Haïti

La police haïtienne reprend un cargo de riz détourné par des gangs,...

Un allié de Paul Biya en route vers la présidence de l’ONU

Philémon Yang, futur président de l’Assemblée générale de l’ONU Le Camerounais Philémon...

Scandale chez les Bleus : la police intervient après le Chili

France : Un scandale secoue les Bleus Un important scandale secoue actuellement...

Tragédie au lac de Dang: Biya et Aliou en péril à Ngaoundéré

Un drame au lac Dang à Ngaoundéré Un drame s’est déroulé au...