L1: PSG-Marseille, nouvel épisode de la Guerre de l’étoile

0
7

Challenges

Sport

Par

AFP

le 11.09.2020 à 11h35

L’un a l’étoile au-dessus de son logo, l’autre l’attend encore. Si la rivalité pour le titre national entre le Paris SG et Marseille tend à s’étioler sous l’écrasante domination des premiers, la défaite en finale de Ligue des champions du PSG a rallumé la flamme, avant le « Clasico » de dimanche.

« A jamais les premiers. » Le slogan préféré des Marseillais s’accompagne, cette année encore, d’un « Et toujours les seuls. »

Les supporters de l’OM ont bien fêté la finale perdue du PSG face au Bayern Munich (1-0), le 23 août dernier, qui a permis à Marseille de garder sa fierté de seul club français à avoir gagné la C1, en 1993.

Si les célébrations ont autant secoué le Vieux-port, c’est parce que les « Clasico » ont laissé beaucoup de mauvais souvenirs ces dernières années. Les Phocéens ne l’ont plus gagné depuis novembre 2011.

« Tu sais qu’un club n’est plus un grand club quand ils en sont à célébrer la défaite de l’adversaire », raille Tanguy Chelini, supporter parisien, 22 ans, oubliant que le PSG avait aussi fêté la défaite de l’OM en finale de Ligue Europa contre l’Atletico Madrid (3-0), en 2018.

Alors ce PSG-OM est pour lui « devenu une manière de se venger du coup de Trafalgar avec le Bayern ».

Cet échec parisien, « ça change un peu », estime pour sa part un célèbre supporter de l’OM, Thierry Mode, qui campe devant La Commanderie, où il échange régulièrement avec les joueurs.

« On est toujours les seuls, pour encore x années. Mais ça reste des matches compliqués », embraye « Titi, c’est toi le boss », son sobriquet – sans lien avec les « Titis », les pousses du centre de formation parisien.

Malgré la pandémie qui frappe durement l’effectif du PSG, il reste inquiet. « Quand on voit leur effectif et le nôtre, il n’y a pas photo. Même à 60-70% de leurs possibilités, ils peuvent encore nous battre. »

Titi compte surtout sur le match retour, programmé le 7 février, « en espérant qu’on ait le droit de retourner au stade. La passion du Vélodrome peut pousser les joueurs à se transcender sur un match ».

Un des conquérants de l’étoile marseillaise, Jean-Philippe Durand, n’est « pas sûr que les joueurs soient dans ce trip-là, c’est surtout une histoire de supporters. Les Parisiens sont surtout déçus d’avoir perdu la finale. Et puis les deux clubs ne boxent pas dans la même catégorie ».

« La rivalité reprendra des couleurs le jour où l’OM se battra à nouveau pour le titre », estime plutôt l’ancien défenseur, désormais recruteur pour la France et l’Afrique de l’Eintracht Francfort.

« Autour de moi on dit qu’il faut qu’on leur mette une volée, on va les remettre à leur place », assure Patrick Lambert, président du PSG Fan Club Franche-Comté.

« Les Marseillais sont restés sur leur Coupe d’Europe qu’ils ont gagnée en 1993, enfin… gagnée c’est un grand mot… », persifle-t-il.

Ce supporter pense que les vannes autour du parcours européen du PSG galvanisent les joueurs. « Elles les motivent encore plus, (les Marseillais) allaient en prendre trois, ils vont en prendre cinq! » lance-t-il.

Parmi ces blagues, celle relayée par Dimitri Payet, autour de l’absence d’étoile sur le maillot du PSG, a beaucoup fait réagir, dans les deux camps.

Le N.10 marseillais « n’a pas été très intelligent, grince Patrick Lambert, il n’a jamais rien gagné de sa vie et il se permet de chambrer. Si un joueur fait ça, les supporters enchaînent, et c’est comme ça que la moutarde monte. »

« Il est le seul joueur en activité a l’avoir fait, souligne Titi. Il va falloir qu’il assume, quand tu chambres, s’il est titulaire au Parc et traverse le match sans qu’on le voie… Gare au revers de la médaille ». Gare au revers de l’étoile…

Votre adresse nous sert à envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse [email protected]

Votre adresse nous sert à envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse [email protected]


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]