L’émission récapitulative de «La Voix» en 5 moments forts

0
6

Marie-Josée R. Roy | Agence QMI

|

Publié le

13 septembre 2020 à 21:00

Ajouter aux favoris

Photo courtoisie

Prêts à replonger dans le grand tourbillon de «La Voix»? L’émission récapitulative de la première partie de la saison, diffusée dimanche à TVA, a bien résumé les premières étapes de la compétition, qu’on avait vues précédemment à l’hiver, et la formation des équipes. Voici cinq moments uniques de cette mise à jour, qui ont particulièrement retenu notre attention.

Comme l’a mentionné l’animateur Charles Lafortune dans sa narration d’ouverture, «la saison 8 de « La Voix » marquera l’histoire pour plusieurs raisons». Grâce au talent de ses candidats, bien sûr, mais aussi parce que «la Terre s’est arrêtée de tourner en plein milieu de l’aventure», imposant six mois d’arrêt aux participants, à leurs coachs et au reste de l’équipe. Arrêt sur image sur le début du périple, afin d’encore mieux aller de l’avant, droit vers les Directs!

L’émission peut toujours être revue au TVA.ca pour les curieux(euses) qui l’auraient ratée, avant les Chants de bataille (enregistrés avant le confinement) qui seront à l’antenne dimanche prochain, le 20 septembre, à 19 h.

Gabriel Langelier, de Boucherville, a attaqué le défi de «La Voix» en véritable guerrier. Cet adepte de reconstitutions historiques viking, avec combats «full contact» et armes en acier, a épaté les coachs avec son interprétation d’un amalgame de «The Final Countdown» et de l’air d’opéra «Nessum Dorma», de Puccini, aux auditions à l’aveugle. À la surprise de tout le plateau de «La Voix», ses partenaires de combat, accoutrés tels des Vikings, l’ont rejoint à la fin de sa prestation. «On veut bien se battre pour toi, mais on n’ira pas jusque-là», a soufflé Marc Dupré à Gabriel, en voyant débarquer la sympathique armée. Finalement, le costaud gaillard a rejoint l’équipe Garou et a survécu à l’étape des duels, mais son comparse Marc Devigne a lui aussi été rescapé par Garou à la dernière minute.

Dix-sept ans après son départ volontaire de «Star Académie», l’heure de la deuxième chance a sonné pour Suzie Villeneuve, qui a fait grand bruit avec sa relecture de «I Surrender», de Céline Dion, aux Auditions à l’aveugle. Ce sont quatre coachs stupéfaits, d’abord par ses capacités vocales impressionnantes, puis par le fait d’avoir ce visage familier devant eux, qui se sont d’emblée retournés pour la supplier de joindre leur clan. «Mettons qu’il y a du monde qui ne t’aurait pas reconnue, tu serais qui, mettons?», a crâné Pierre Lapointe, tandis que Cœur de pirate, elle, a raconté avoir regardé «Star Académie» quand elle était «toute petite». Suzie, désireuse de revivre sa passion du chant au grand jour, s’est tournée vers Garou (avec qui sa sœur jumelle Annie et elle avaient jadis enregistré la chanson «Le sucre et le sel») pour l’épauler dans la suite de la compétition, et s’est plus tard mesurée à sa collègue Catherine Lydde dans un duel sur «I’m Alive», qu’elle a remporté. Se dirige-t-elle vers les grands honneurs? À suivre…

Une histoire de famille, «La Voix»? Chez les Girard, certainement. Après Michaël, qui avait atteint l’enviable étape des demi-finales en 2017, voilà que son grand garçon Tom-Éliot, qui dit avoir la musique dans son ADN, tente le coup à son tour. Et il faudra le surveiller de près ; après avoir été repêché par Garou après son audition à l’aveugle, le garçon de 20 ans s’est incliné devant son partenaire Philippe Tremblay au terme de leur duel sur «Dormir dehors», de Daran et les chaises, mais a été sauvé de l’élimination par Cœur de pirate, qui s’est ensuite enorgueillie de son choix. «Je suis tellement contente de t’avoir volé!» a lancé Béatrice Martin à son nouveau protégé. Une association avec laquelle Garou s’est montré très d’accord.

D’autres visages aperçus dimanche vous ont laissé une impression de déjà-vu? C’est normal, car plusieurs aspirants de «La Voix», cette année, cumulent déjà de l’expérience sur les scènes professionnelles. L’équipe de Cœur de pirate, notamment, compte plusieurs de ces talents déjà outillés, qui usent de «La Voix» comme d’un nouveau tremplin : Marie-Luce (alias Marie-Luce Béland, connue pour son succès «Pleine lune»), Beth Cossette, la fille de Sylvain Cossette (habituée de se présenter ainsi), Clément Jacques, qui avait sorti quatre albums avant de tenter sa chance à «La Voix» et Josiane Comeau, qui avait accompagné son père dans le même cheminement, à la même émission, l’an dernier.

Il fallait voir le visage mi-consterné, mi-rieur de Cœur de pirate, quand son poulain PETiTOM, qu’elle s’apprêtait à réchapper après lui avoir préféré Laurie Drolet à la fin de leur duel sur «Shake It Out», a plutôt décidé de marcher vers Marc Dupré, qui voulait le voler, tout comme Garou et Pierre Lapointe, d’ailleurs. C’est qu’il est convoité, ce PETiTOM! «C’est correct, j’ai vécu mon humiliation», a concédé la coach «déchue» après l’affront. PETiTOM continuera ainsi l’aventure sous les ordres de Marc Dupré.

Copyright © 1998-2019 – Tous droits réservés. Une réalisation de MédiaQMI inc.



SOURCE: https://www.w24news.com/news/la%c2%80%c2%99amission-racapitulative-de-ala-voixa-en-5-moments-forts/?remotepost=271623

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]