La BAS en conflit: voici ce qui remonte le moral à Calibro Calibri

    0
    14

    La BAS fait face à ses pires monstres, les médisances, les querelles intestines. Dans ce cafouillage, Max Senior Ivoir, ainsi que Calibri Calibro ont été de quitter le navire de la lutte contre le régime Biya. L’activiste qui s’est rapproché de Emmanuel Macron avec l’audace qu’on lui connait, avait bien dit qu’il n’arrêtera pas tant que Paul Biya est toujours au pouvoir. Patrice Nouma lui rappelle que le chemin pour y arriver n’est fleuri ni paradisiaque. Il doit redoubler de courage et détermination comme il a toujours montré. Il ne doit en aucun cas écouté toutes les langues de vipères qui le qualifient d’infiltré dans l’organisation dont il a honoré de différentes manières.

    Autant de mots réconfortants de Patrice nouma à l’endroit de Calibro Calibro dont l’intégralité est ci-dessous.

    <>
    Mon fils bien-aimé Calibri Calibro ,

    C’est avec beaucoup de peine que je me penche sur ma table ce jour pour t’adresser ces quelques mots dont je me sens l’obligation de te faire part après avoir lu,entendu et écouter ce qui se dit entre vous et surtout après avoir pris acte de ta décision de te retirer du combat ou de facebook. Facebook est un moyen de communication, alors que ton ton terrain d’action et d’expression pour ton combat est NO LIMIT .

    Tu sais Calibri et je te l’ai souvent dit,

    La voie que tu as choisi, celle d’activiste par amour pour le Cameroun que tu adores n’est pas un chemin de fleurs. C’est un chemin périlleux remplis d’épines où les coups les plus bas viennent parfois des proches et des personnes les plus insoupçonnées que tu as autrefois souvent appelé naïvement  » camarades de lutte ».

    Dans cette voie que tu as choisi, saches que beaucoup parmi vous n’y arrivent pas sur ce chemin par conviction. Beaucoup y sont pour des intérêts inavoués et insoupçonnés qui tournent souvent autour de l’argent, du sexe,du traffic d’influence ou même pour le simple besoin de jouer aux populistes pour s’attirer une reconnaissance sociale. Il y’a donc parmi vous ceux qui y sont par passion pour le changement et pour certains et malheureusement les plus nombreux, par opportunisme de circonstance .

    Ce qu’il faut pourtant vous dire et que vous comprenez c’est que dans les deux cas, vous êtes exposés à toutes sortes de dangers ( agressions policieres, diverses, arrestations, emprisonnements ,empoisonnements , attaques physiques, vies familiales brisées,coups bas,intrigues, les tentatives de corruptions, les pieges…). En bref,ce que je veux vous dire c’est qu’en optant pour cette lutte qui est un sacerdoce, votre vie ne sera plus jamais la même.

    Il faut donc intégrer dès le départ que la vie que tu as choisi appelle le tout-venant.Dans ton itinéraire On y retrouve toutes sortes de profiles qui se partagent entre les bons, les traitres, les commerçants,les jaloux, les mechants voir les assassins, qui n’hésiteront pas à vous livrer pour un centime, un poste, tres souvent pour rien, tout simplement par jalousie et par mechanceté.

    Il faut surtout vous Rappeler que l’histoire se repete toujours. Vous vivez aujourd’hui ce que nos ancetres ont connu, c’est à dire la trahison. Ils avaient été victimes des traitres de l’epoque et cette générations traitres s’est perpétuée jusqu’aujourd’hui.

    Alors, c’est à toi mon fils et tes amis de lutte de faire extrêmement attention et d’une rare prudence. Soyez guidés par vos convictions et vos actions et tout ça sous le contrôle et la BENEDICTION du Très Haut.

    Il faut intégrer dans votre approche que Quoi vous fassiez, vous aurez toujours des ennemis dans votre vie . Vous ne serez pas appréciés de tous et même vos plus proches trouveront toujours à redire sur vos choix.

    C’est à vous de faire la difference, en restant focus.

    Le moi étant haïssable, je n’aime pas vraiment parler de moi. Pourtant, voici 30 longues années que je suis dans ce combat. J’ai tout connu. Les insultes,la calomnie,la trahison,les separations familiales,separations amoureuses, les tribunaux et j’en passe. Mais à chaque fois ,mon amour pour le CAMEROUN resté tellement PROFOND et plus fort que tout a toujours prévalu pour me donner suffisamment d’énergie pour continuer la lutte. C’est cette résilience qui fait aujourd’hui que personne ne peut empêcher mes actions encore moins mes CONVICTIONS d’objectiver l’espoir que j’ai pour un Cameroun meilleur à L’EXCEPTION de Dieu .

    C’est pour cela qu’humblement ,je viens te demander à toi Calibri mon fils, et à tes camarades de revoir votre décision d’abandonner le combat car le peuple camerounais qui vous a aimé à travers vos actions d’éclats compte sur vous . Où que vous soyez , ne perdez pas de vu, ce qui a fait naître votre declic et votre engagement dans ce combat noble. Il s’agit avant tout du bien-être du peuple camerounais qui est votre boussole.

    Je sais , que beaucoup d’entre nous ne verons pas la fin de la lutte même pas L’ENTERREMENT de Biya, mais ne donnons pas l’occasion à l’adversaire de jubiler ou d’avoir du repis.

    Encore une fois et je voudrais que tu le retiennes que ,seul le peuple est notre boussole et le Cameroun notre patrimoine commun. Ne decevons pas cet héritage. Ressaisis toi combattant et fonces !!!


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here