Le journaliste Brice Ndong interdit par la HAC de pratiquer son métier durant 1 mois

0
13

La Haute autorité de la communication (HAC) a décidé, mercredi d’infliger une interdiction de pratiquer son métier au journaliste Brice Ndong, rédacteur en chef du journal en ligne Coopération internationale magazine pour chantage contre des opérateurs économiques installés dans la zone économique spéciale de Nkok, selon une décision publiée jeudi.

La HAC accuse ce journaliste d’orchestrer « un chantage
éhonté » contre les entreprises installées dans la Zone économique à
régime privilégié de Nkok (ZERP) en vue d’en tirer des prébendes.

Selon la décision lue par le conseiller membre de la HAC,
Mouwaka Ngonga, le journaliste aurait publié une série de post consacrés au
mauvais traitement des employés de la ZERP de Nkok. Le journaliste aurait affirmé
entre le 13 et 19 décembre 2019 qu’un ouvrier aurait trouvé la mort par
inhalation des copeaux de bois retrouvés dans ses poumons….

Cette information serait invérifiable selon la HAC qui en
plus de l’interdiction d’exercer son métier, enjoint le média à retirer les
articles incriminés et à publier des démentis.

« On peut tout me prendre sauf ma liberté de penser… Je suis un esprit fondamentalement libre…. Vous ne pourrez jamais me faire taire… Je serai plus piquant qu’avant », a réagi le journaliste sur son compte Facebook. Lui affirme avoir dénoncé les conditions de travail des gabonais dans la zone économique de Nkok.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages


SOURCE: https://www.w24news.com



Les plus lus en ce moment

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de