Le leader à l’arrêt – Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 3-1 Nice)

0
7

Auteur d’une belle partition, Montpellier a logiquement disposé du leader, l’OGC Nice (3-1), ce samedi pour le compte de la 3e journée de Ligue 1. Longtemps inoffensifs, les Aiglons n’y étaient pas…

Après deux victoires, le leader de la Ligue 1, l’OGC Nice, a subi sa première défaite de la saison en s’inclinant logiquement face à un Montpellier cohérent et séduisant (1-3) ce samedi pour le compte de la 3e journée.

Plus agressifs, les Héraultais entraient mieux dans le match et remportaient la plupart des duels face à des Niçois moins déterminés.

Peu à peu, le danger se rapprochait logiquement du but de Benitez qui restait vigilant sur deux frappes dans un angle fermé de Delort puis Laborde. L’Argentin ne pouvait rien en revanche sur la puissante demi-volée de Laborde qui ouvrait superbement le score après une remise impeccable de Delort (1-0, 18e). Mérité pour le MHSC.

Malgré un timide réveil, notamment sur le côté gauche avec Kamara, le leader azuréen manquait de justesse et c’est encore Benitez, abandonné par une défense aux abonnés absents, qui devait s’employer et qui sauvait les meubles en réalisant un double arrêt exceptionnel face à Laborde. Nice avait eu chaud !

Complètement muselés dans ce match engagé, les Aiglons tremblaient à nouveau au retour des vestiaires. Après deux nouvelles parades salvatrices de Benitez, Congré doublait logiquement la mise sur corner en profitant de la passivité de la défense niçoise (2-0, 50e). Sur un nouveau corner consécutif à un énième exploit de Benitez, le défenseur central s’offrait même un doublé en profitant d’un ballon qui traînait dans la surface (3-0, 64e) !

KO et incapables de cadrer le moindre tir jusqu’à présent, les hommes de Patrick Vieira s’en remettaient comme souvent à Gouiri. Entré en jeu, l’ancien Lyonnais centrait pour la tête de Dante qui réduisait le score (1-3, 69e). Dans la foulée, Dolberg manquait la balle du 3-2 ! Malgré ce coup de chaud, le MHSC ne tremblait plus ensuite et décrochait un succès mérité qui le fait provisoirement remonter en 10e position avant de recevoir Lyon mardi en match en retard. Nice, lui, risque de perdre la tête du classement.

Beaucoup d’engagement mais aussi du spectacle en cette belle après-midi ensoleillée et en présence de public à la Mosson. Le duo Delort-Laborde, capable de se trouver les yeux fermés, le maestro Savanier et les pistons héraultais auront vraiment régalé dans un match longtemps à sens unique avant que les Niçois se réveillent sur la fin.

– Côté droit, Souquet centre au second poteau pour Delort qui remise de la tête dans l’axe vers Laborde. L’attaquant reprend d’une puissante demi-volée qui ne laisse aucune chance à Benitez (1-0, 18e).

– Sur un corner de Savanier côté gauche, Congré prend le meilleur sur Atal et marque d’une tête piquée (2-0, 50e).

– Sur un corner de Savanier, le ballon revient sur Ristic qui tente une audacieuse volée, repoussée par Benitez sur Delort qui remet vers l’axe où Congré déboule pour marquer à bout portant (3-0, 64e).

– Côté gauche, Gouiri centre en deux temps dans la surface où Dante devance Pedro Mendes et marque d’une tête smashée (3-1, 69e).

Crochets, dribbles, tirs, ouvertures : le maestro de Montpellier a régalé la Mosson et fait vivre un véritable calvaire à des défenseurs azuréens hors-sujet. Ses passes ont souvent permis de faire des différences et il est récompensé avec sa passe décisive pour Congré sur corner. Sorti sous les acclamations et remplacé à la 68e minute par Junior Sambia (non noté).

Jonas Omlin (6) : peu sollicité, le gardien montpelliérain a la frustration de s’incliner à la 69e minute, sur le premier tir cadré du Gym, même si sa responsabilité n’est pas entachée. Rassurant dans ses prises de balle sur la fin lorsque Nice poussait.

Pedro Mendes (5) : les attaquants adverses ne lui ont pas donné beaucoup de boulot ce soir, mais le défenseur central a eu plus de mal sur la fin lorsque Nice poussait et il est en retard sur le but de Dante.

Hilton (6) : encore un match très solide de la part du vétéran, tranchant dans ses interventions et qui a bien muselé Dolberg.

Daniel Congré (7) : pas franchement très inquiété défensivement, le défenseur central s’est offert un improbable doublé sur corner qui en fait l’un des héros du jour.

Arnaud Souquet (6,5) : match très convaincant de la part du piston droit, qui a régulièrement pris son couloir et multiplié les centres. C’est d’ailleurs lui qui initie l’ouverture du score. Un peu moins en vue en seconde période. Remplacé à la 85e minute par Keagan Dolly (non noté).

Jordan Ferri (5) : avec son engagement habituel, le milieu de terrain s’est énormément battu dans les duels dans l’entrejeu, prenant l’ascendant sur les Niçois. L’ancien Lyonnais aura en revanche perdu trop de ballons. Remplacé à la 73e minute par Joris Chotard (non noté).

Damien Le Tallec (5,5) : comme Ferri, le milieu de terrain a imposé sa puissance dans les duels et permis de faire basculer le rapport de force en faveur de son équipe face à un adversaire battu dans l’envie.

Mihailo Ristic (6,5) : à nouveau titulaire, le piston gauche a justifié la confiance de Michel Der Zakarian en livrant une belle prestation. En confiance, à l’image de son petit pont sur Atal, le Serbe a percuté, dédoublé, centré et régulièrement contribué à apporter le danger. A revoir. Remplacé à la 84e minute par Ambroise Oyongo (non noté).

Andy Delort (7) : remis du coronavirus, l’attaquant était de retour et sa complicité avec Laborde a fait des ravages ! Auteur de deux passes décisives sur des remises de la tête, l’international algérien a brillé par son flair et son sens du collectif et donné beaucoup de fil à retordre à la défense niçoise dans les duels. Du bon boulot. Remplacé à la 84e minute par Stephy Mavididi (non noté).

Gaëtan Laborde (6,5) : dans tous les bons coups, l’attaquant a systématiquement devancé les défenseurs niçois et logiquement ouvert le score d’une superbe demi-volée. Toujours revêtu d’un masque de protection, l’ancien Bordelais aurait même pu marquer un ou deux autres buts s’il ne s’était pas heurté à un grand Benitez.

A venir : découvrez les notes et commentaires sur les joueurs de NICE, actualisés dans quelques instants …

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de « commentaires » ci-dessous !

MONTPELLIER 3-1 NICE (mi-tps: 1-0) – FRANCE – Ligue 1 / 3e journéeStade : Stade de la Mosson – Arbitre : Antony GautierButs : G. Laborde (18e) D. Congré (50e) D. Congré (64e) pour MONTPELLIER – Dante (69e) pour NICEAvertissements : – M. Maolida (40e), K. Dolberg (82e), pour NICEMONTPELLIER : J. Omlin – Pedro Mendes, Hilton, D. Congré – A. Souquet (K. Dolly, 85e), J. Ferri (J. Chotard, 73e), D. Le Tallec, M. Ristic (A. Oyongo, 84e) – T. Savanier (S. Sambia, 68e) – G. Laborde, A. Delort (S. Mavididi, 85e)NICE : W. Benítez – Y. Atal (E.Sylvestre, 89e), A. Pelmard, Dante, H. Kamara – K. Thuram-Ulien (A. Claude Maurice, 46e), M. Schneiderlin, P. Lees Melou – Rony Lopes (D. Ndoye, 80e), K. Dolberg, M. Maolida (A. Gouiri, 63e)

#ps1 a { margin:2px; border-radius:2px; width:170px; height:32px; display:inline-block; color:#fff; font:bold 12px/34px arial; text-decoration:none; color:#fff; text-align:right; padding:0 20px 0 0; width:180px; }
#ps1 a:hover { opacity: 0.7; transition:opacity 0.5s ease-out; }
#ps1 a i { display:inline-block; background:url(http://www.maxifoot.fr/0_images/sprite_partage.gif) no-repeat; float:left; }
#ps1 a.fb1 { background-color:#2D609B; transform: translateZ(0px); }
#ps1 a.tw1 { background-color:#00C3F3; }
#ps1 a.gp1 { background-color:#D53326; }
#ps1 a.fb1 i { width:24px; height:24px; background-position:-39px 0; margin:4px 6px 0 4px; }
#ps1 a.tw1 i { width:23px; height:20px; background-position:0 0; margin:7px 10px 0 6px; }
#ps1 a.gp1 i { width:15px; height:15px; background-position:-24px 0; margin:10px 8px 0 10px; }
#ps1 a.fb1:hover,#ps1 a.fb1:active,#ps1 a.fb1:focus { animation-direction:alternate; animation-duration:0.3s; animation-iteration-count:infinite; animation-name:pulse-shrink; animation-timing-function:linear; }
@-webkit-keyframes pulse-shrink { to { -webkit-transform(0.95); transform: scale(0.95); } }
@keyframes pulse-shrink { to { -webkit-transform: scale(0.95); transform: scale(0.95); } }
.pulse-shrink { display:inline-block; -webkit-transform:translateZ(0); transform:translateZ(0); box-shadow:0 0 1px rgba(0, 0, 0, 0); }
.pulse-shrink:hover, .pulse-shrink:focus, .pulse-shrink:active {
-webkit-animation-name:pulse-shrink; animation-name:pulse-shrink; -webkit-animation-duration:0.3s; animation-duration:0.3s; -webkit-animation-timing-function:linear;
animation-timing-function:linear; -webkit-animation-iteration-count:infinite; animation-iteration-count:infinite; -webkit-animation-direction:alternate; animation-direction:alternate; }

function fb1(s1,w1,h1) {
var u1=’http://www.maxifoot.fr/football/article-44866.htm’;
var t1=(screen.height/2)-(h1/2);
var l1=(screen.width/2)-(w1/2);
if (s1==’fb’) {
u2=’http://www.facebook.com/sharer.php?s=100&u=’+u1;
} else if (s1==’gp’) {
u2=’https://plus.google.com/share?url=’+u1;
} else if (s1==’tw’) {
u2=’https://twitter.com/intent/tweet?text=’+encodeURIComponent(« Le leader à l’arrêt – Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 3-1 Nice) »)+’&url=’+u1+’&via=maxifoot_fr’;
}
window.open(u2,’pshare’,’top=’+t1+’,left=’+l1+’,toolbar=no,status=no,menubar=no,location=no,directories=no,width=’+w1+’,height=’+h1);
}

Partager sur FacebookPartager sur Twitter

Un problème avec cet article ? Prévenez-nous en cliquant sur ce lien

var ctx1= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+= »;
ctx1+=’

‘;
ctx1+=’

Votre adresse e-mail :


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]