Les «gilets jaunes» tentent un retour aux «fondamentaux»

0
6

Accédez à l’intégralité de Mediapart sur ordinateur, mobile et tablette pour 1€ seulement

French leaks
Transmettre à la rédaction des documents d’intérêts publics
(nouvelle fenêtre)

C’est une journée test pour le mouvement né il y a deux ans. Samedi, les « gilets jaunes » veulent remobiliser partout en France avec les slogans d’origine sur la justice sociale ou la démocratie participative. Mais les rangs sont dégarnis et la crise sanitaire génère des divisions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a ceux qui n’auraient manqué ce rendez-vous sous aucun prétexte ; ceux qui soutiennent de loin ; et ceux, bien plus nombreux sans doute, qui ont tourné la page. Ce samedi 12 septembre a valeur de test pour mesurer la réelle capacité de mobilisation des « gilets jaunes Â», presque deux ans après leur irruption dans le paysage hexagonal. Un appel à se remobiliser de façon massive ce samedi dans les villes et sur les ronds-points circule depuis plusieurs semaines sur les pages Facebook des divers groupes encore vivaces. Il a été notamment largement diffusé par Jérôme Rodrigues, figure emblématique du mouvement, blessé à l’œil début 2019 place de la Bastille à Paris.

Prolongez votre lecture !
1 euro seulement pour 15 jours
Je m’abonne

Le Journal

Le Studio

Le Club

À propos

En poursuivant votre navigation sur Mediapart, vous acceptez l’utilisation de cookies contribuant à la réalisation de statistiques et la proposition de contenus et services ciblés sur d’autres sites.


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]