Les Jeux interdits, nouveau single de Jane Birkin d’un disque qui «rouvre les plaies»

    0
    21

    Tirée d’un album composé par Étienne Daho à paraître en novembre, cette première chanson évoque l’enfance de ses filles, Kate Barry et de Charlotte Gainsbourg.

    Dévoilée ce jeudi 27 août chez nos confrères de RTL, la chanson Les Jeux interdits est le premier extrait du futur album de la chanteuse, qui sortira le 20 novembre prochain sous le titre Oh pardon, tu dormais, qui désignait déjà un téléfilm réalisé par la Britannique préférée des Français pour Arte en 1992, décliné par la suite en pièce de théâtre et en livre.

    Sur ce premier disque de chansons originales depuis Enfants d’hiver, en 2008, Jane Birkin a repris la plume pour des textes très intimes. L’album a été réalisé et composé par Étienne Daho et son collaborateur régulier Jean-Louis Piérot.

    Jeux interdits est un clin d’œil au film réalisé par René Clément en 1952 avec Brigitte Fossey, qu’affectionnaient particulièrement Kate Barry et Charlotte Gainsbourg, deux des filles de l’artiste. Le texte raconte comment les fillettes, inspirées par le film, organisaient les funérailles d’animaux qu’elles retrouvaient morts dans les environs de l’ancien presbytère de Cresseveuille en Normandie où les Gainsbourg-Birkin passaient leurs vacances dans les années 1970. «La maison donnait sur un cimetière et les enfants n’arrêtaient pas de regarder Jeux interdits avec Brigitte Fossey (…). C’était les vacances d’été, ça a inspiré cette chanson, c’est érotique, étrange et ça laisse très peu de place finalement pour un état un peu statique de mélancolie et même de rétrospection», raconte la chanteuse.

    Musicalement, la chanson rappelle le tube seventies Porque te vas, chanté par la chanteuse Jeanette et présent dans la bande originale du film de Carlos Saura, Cría Cuervos (1976). Les mélodies sont assez proches, et la rythmique, avec ce pattern caractéristique de deux coups de Charleston, évoque ce classique des cours d’espagnol.

    «C’est toujours autour de l’amour, de la passion, les coups de foudre qui ne durent pas (…). C’est un disque qui rouvre exprès les plaies, on gratte les surfaces, on les fait saigner de nouveau (…)», confie encore sur RTL Jane Birkin qui chantera avec sa fille Charlotte Gainsbourg ce 27 août au Festival des festivals, déclinaison sur un soir du festival Rock en Seine.

    Il n’y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
    Soyez le premier à donner votre avis !


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here