Les Nouveaux Mutants : La critique

    0
    27

    Les nouveaux mutants est un bon film de science-fiction horrifique sur des personnages mutants qui évoluent dans le même univers que celui des X-Men.

    Le scénario de Josh Boone et Knate Lee se base sur les personnages éponymes de la série de comics et se focalise sur quatre des mutants originels de l’équipe : Rocket, Mirage, Solar et Félina auxquels s’ajoute Magik qui a remplacé Karma. Il s’éloigne des films de super-héros traditionnels en plaçant les jeunes gens dans un institut bien peu sympathique et en transformant le récit en un huis clos dans lequel seuls 6 personnages évoluent.

    Ce n’est d’ailleurs que dans la deuxième partie que le rythme s’accélère, alors que la première permet de présenter progressivement les différents protagonistes. L’œuvre n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’excellent Glass. Alors que les amateurs de Buffy contre les vampires découvriront avec plaisir des extraits des épisodes 419, Un amour de pleine lune, et 410, Un silence de mort, qui sont de véritables teasers de ce qu’il va advenir par la suite.

    L’histoire s’éloigne de celle des bandes dessinées et redéfini le background des protagonistes. Elle montre des jeunes gens, qui développent des supers pouvoirs, être enfermés dans un étrange hôpital dans lequel ils sont évalués et où on les aide à maîtriser leurs facultés dévastatrices. Mais la dynamique de l’équipe se retrouve transformée avec l’arrivée d’une nouvelle jeune fille, alors que des événements étranges se produisent et que l’horreur s’immisce dans ces lieux.

    L’œuvre parle de la gestion de pouvoirs émergents qui peuvent créer des dégâts dans l’entourage de ceux qui s’y éveillent. Elle se centre aussi le passage à l’âge adulte et toutes les modifications que cela entraîne chez un jeune, y compris l’éveil au désir. Surtout lorsqu’il est isolé dans un endroit d’où il ne peut pas sortir, et que sa vie même se retrouve en danger.

    La mise en scène de Josh Boone s’appuie sur de beaux effets spéciaux, alors que le spectateur découvre progressivement les différents pouvoirs des uns et des autres et les sombres secrets de l’endroit où ils se trouvent. Si l’horreur n’est pas vraiment prégnante, c’est bien l’angoisse d’une situation anxiogène et claustrophobique qui peut mettre mal à l’aise. La partie finale est particulièrement réussie et présente la création d’un nouveau groupe de super-héros bien sympathique que l’on aimerait bien retrouver dans une suite.

    Les comédiens sont très agréables et on prend grand plaisir à les voir dans leurs rôles respectifs. Maisie Williams est fort touchante en jeune fille essayant de faire le bien. Blu Hunt est agréable en amérindienne qui veut retrouver sa vie d’antan. Anya Taylor-Joy est impeccable en fille ne s’en laissant pas compter, et ayant les armes pour se faire respecter. Henry Zaga est amusant en homme qui semble passer son temps à faire des tâches ménagères. Charlie Heaton est touchant en jeune dévasté par l’apparition de ses super pouvoirs. Et Alice Braga campe très bien une étrange docteure qui est maître des lieux.

    Il faut aussi signaler le très beau travail sur les décors de Molly Hughes qui donne une véritable âme à l’endroit parfois cauchemardesque dans lequel sont logés et évoluent les jeunes gens.

    Les nouveaux mutants est un film de super-héros qui sort de l’ordinaire et qui permet de montrer comment le groupe des nouveaux mutants s’est constitué et s’est soudé pour faire face à une menace terrifiante. Avec une histoire classique qui fonctionne bien, des personnages attachants joués par des bons acteurs et des scènes parfois spectaculaires qui en mettent plein les yeux, le long métrage est divertissant. Il faut espérer que le rachat de la Fox par Disney, et l’intégration de ces jeunes gens dans l’univers Marvel, puisse aider ces derniers à prendre leur plein essor, d’autant que les personnages interagissent vraiment bien entre eux.

    Rahne Sinclair, Illyana Rasputin, Sam Guthrie et Roberto da Costa sont quatre jeunes mutants retenus dans un hôpital isolé pour suivi psychiatrique. Le Dr Cecilia Reyes, qui estime ces adolescents dangereux pour eux-mêmes comme pour la société, les surveille attentivement et s’efforce de leur apprendre à maîtriser leurs pouvoirs. Lorsqu’une nouvelle venue, Danielle Moonstar, rejoint à son tour l’établissement, d’étranges événements font leur apparition. Les jeunes mutants sont frappés d’hallucinations et de flashbacks, et leurs nouvelles capacités – ainsi que leur amitié – sont violemment mises à l’épreuve dans une lutte effrénée pour leur survie.

     Durée du film : 1 h 35 Titre original : The New Mutants Date de sortie : 26/08/2020 Réalisateur : Josh Boone Scénariste : Josh Boone, Knate Lee d’après l’œuvre de Chris Claremont, Bob McLeod, Len Wein, Dave Cockrum Interprètes : Maisie Williams, Anya Taylor-Joy, Charlie Heaton, Henry Zaga, Blu Hunt, Alice Braga, Happy Anderson, Thomas Kee Photographie : Peter Deming Montage : Robb Sullivan, Matthew Rundell, Andrew Buckland Musique : Mark Snow Costumes : Virginia Johnson, Leesa Evans Décors : Molly Hughes Producteur : Simon Kinberg, Lauren Shuler Donner, Karen Rosenfelt pour 20th Century Fox, Marvel Studios Distributeur : The Walt Disney Company France



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here