Les sénégalais face au coronavirus et au « corona violence » (Par Soumaila MANGA)

    0
    2

    Le 02 mars 2020 ! C’est la date choisie par le Coronavirus (Covid-19) pour se donner rendez-vous avec les Sénégalais. Ces derniers, apprenant la nouvelle à travers la déclaration présidentielle « Le Sénégal n’est plus à l’abri du Coronavirus », étaient plongés dans une profonde inquiétude.

    La batterie de mesures anti-virus qui a accompagné cette déclaration n’a pas amélioré la situation devenue alambiquée avec 162 cas à ce jour et plusieurs localités touchées. Non seulement, la propagation du virus va crescendo (Coronavirus) mais également une violence multiforme est exercée sur les Sénégalais (Corona violence).

    LE SÉNÉGAL TEL QU’IL EST AUJOURD’HUI

    Lorsque l’on positionne le curseur sur l’état des 16.209.125 habitants que compte le Sénégal, le constat est que près de la moitié vit en deçà du seuil de la pauvreté : moins de 1,90 dollar en parité de pouvoir d’achat. Ceci dit que ces 46,7% de la population, plus exactement, vivent sur la base du « système D », à savoir grâce à la débrouille.

    Un autre constat fait ressortir une précarité qui reste le maître-mot chez les travailleurs sénégalais qui s’activent, à 96,4%, dans l’économie informelle. Hormis les 16,8% constitués de chômeurs, 43,4% sont des travailleurs indépendants, 28,6% d’aides familiaux et seulement 130.000 fonctionnaires.

    Le clair de ces travailleurs, y compris les fonctionnaires, possèdent ce que l’on appelle chez nous « La dépense quotidienne wari ». C’est pour dire que c’est au jour le jour que ces soutiens de famille vont à la recherche de la dépense quotidienne qu’ils envoient ensuite par les systèmes de transfert d’argent dont wari.

    C’est avec cette situation de précarité que nos autorités ont pris les décisions copiées ailleurs et ne collant, en rien, à nos réalités socio-économiques.

    LE « RESTEZ CHEZ VOUS » À LA SÉNÉGALAISE

    Restez chez vous ! C’est que l’on ne cesse de répéter aux Sénégalais. En lançant l’appel, il fallait faire de sorte que chaque Sénégalais puisse s’assurer du « minimum social ».

    À l’opposé, nous assistons à des campagnes de distribution de solutions hydro-alcooliques, du savon et de détergent comme si ces produits pouvaient faire bouillir la marmite. À part quelques rares cas d’aides aux nécessiteux, la plupart de ceux à qui il est demandé « Restez chez vous » n’ont pas vu la couleur d’une intervention salutaire.

    Le « Restez chez vous » sans cesse lancé aux Sénégalais est devenu un moyen de les affamer et les faire mourir à petit feu entre quatre murs. C’est refusant cela qu’ils ont décidé de s’exposer au virus à corona dans l’espace public tout en subissant la « violence à corona » qui va avec.

    Combien de soutiens de famille descendus tard, après une dure journée de labeur, avons-nous vu subir la brutalité de nos Forces de Défenses et de Sécurité (FDS) ? Parce que simplement les moyens de transport public faisaient défaut et qu’il fallait ramener quelque chose à la maison où la famille attend de voir la marmite bouillir le soir.

    En interdisant la vente du pain dans les boutiques, nos autorités n’avaient pas imaginé qu’elles allaient occasionner des rassemblements pourtant interdits dans l’étendue du territoire national. Ces foules monstres qui se massent chaque soir devant les boulangeries vivent une sorte de violence mentale à l’approche de chaque début du couvre-feu.

    CE QU’ATTENDENT LES SÉNÉGALAIS AFIN DE RESTER CHEZ EUX

    Le Coronavirus fait des ravages dans le monde et les Sénégalais le savent et savent aussi le risque encouru au cas où la situation serait intenable. Et ils sont prêts à mettre en pratique le « Restez chez vous » qui leur est ressassé. Seulement, il faudrait que les moyens de s’auto-confiner soient mis en place.

    Le FORCE-COVID-19 avec ses 1.000 milliards de FCFA ne sont, à ce jour, qu’à l’étape d’effets d’annonce. Et puis, qui, des Sénégalais, croira encore aux paroles jamais suivies d’actes concrets de Macky Sall ?

    Même si nous sommes convaincus que le FORCE-COVID-19  sera comme tous les autres plans et programmes vendus aux Sénégalais par M. Sall, nous ferons, néanmoins, des propositions de lutte contre le Covid-19.

    Précédemment, dans une contribution intitulée « Qui avait intérêt à ce que le Covid-19 soit importé au Sénégal ? » que certains sites avaient publiée sous le titre « Nos dirigeants ont pris un malin plaisir à profiter du Covid-19 », nous avions proposé « La mise en quatorzaine » des « Potentiels importateurs » et le passage à une « Détection active ».

    Aujourd’hui, avec la situation actuelle telle qu’elle nous est présentée par l’autorité compétente il faut des mesures fortes à l’endroit des Sénégalais.

    Il faut prendre en charge, le temps que durera l’auto-confinement, le loyer et les nombreuses factures des sénégalais dont les moyens ne suivent pas.

    Il faut surseoir au paiement, par les petites entreprises qui sont dans une situation difficile, des taxes qui doivent l’être au plus tard le 31 mars.

    Il faut coordonner la dotation en vivres aux ménages impactés par la propagation du Covid-19.

    Il faut revenir sur l’état d’urgence et le couvre-feu dont l’objectif est, pour Macky Sall, de mettre tous les Sénégalais au « Garde-à-vous ».

    Il faut arrêter ces campagnes de distributions de solutions hydro-alcooliques, de savon et de détergent qui ont l’air de campagnes déguisées au même titre que ces audiences du palais qui n’ont aucune utilité sinon un moyen de préparer la transhumance post-pandémie. Ainsi seulement, l’élan de solidarité nationale à laquelle l’on convie tout le monde pourrait avoir un sens.

    Soumaila MANGA, président Debout Pour La Patrie-DLP

    Membre du Mouvement JUSCA

    Candidat à la mairie de Ziguinchor



    SOURCE: https://www.w24news.com/les-senegalais-face-au-coronavirus-et-au-corona-violence-par-soumaila-manga-6/?remotepost=137699

    Abonnez-vous gratuitement et soyez le premier à liker et à partager:

    Je m’abonne gratuitement pour rester informé!!!

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    Laisser un commentaire

    Téléchargez notre application Android



    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here