‘L’homosexualité pratiquée en plein jour au sein de l’armée camerounaise’ Voici les détails en [VIDEO]

    0
    37

    Des pratiques peu orthodoxes se déroulent derrière les murs de l’armée camerounaises. Pour avoir fait partie de corps de métier, Patrice Nouma devenu aujourd’hui un activiste exilé, est bien placé pour décrire ces pratiques. L’homme ne se fait pas prier. Dans une récente vidéo publiée sur sa page Facebook, l’ancien militaire camerounais révèle des actes d’homosexualité imposés à certains militaires contre leur gré.

    « J’ai vu des militaires se transformer, des hommes sont devenus des femmes en plein jour j’ai vu des responsables imposés l’homosexualité aux militaires pour leur permettre de progresser. Pour évoluer, il fallait s’y soumettre », a déclaré Patrice Nouma.

    Il précise également que les femmes même mariées sont devenue au sein de l’armée camerounaise des objets sexuels pour leurs supérieurs hiérarchiques.
    « J’ai vu des femmes militaires, des femmes mariées perdre leur alliance. Elles sont devenues des matelas de leurs hiérarchies. J’ai vu progressivement des militaires dérivés devenir de grands bandits dans notre armée tout simplement parce que la hiérarchie ne respecte plus les valeurs militaires », révèle-t-il.

    L’activiste va plus loin en faisant de graves révélations sur les assassinats sommaires au sein de l’armée. Selon Patrice Nouma les militaires camerounais reçoivent régulièrement des ordres d’assassinat appelés « Effacer » dans leur jargon.

    « J’ai vu des militaires se soumettre à des ordres d’assissinat que vous appelez vulgairement dans ce corps « effacer « des vies, et pour rien », révèle-t-il.


    SOURCE: https://bit.ly/2RSj3Ow

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here