Ligue 1 : Lille remporte son premier succès de la saison à Reims – Foot – L1

    0
    19

    À l’inverse de la semaine dernière où ils s’étaient fait remonter au score face à Rennes (1-1), les joueurs de Lille ont réussi à conserver leur maigre avantage acquis en première mi-temps à Reims sur un but de Jonathan Bamba (1-0). Face à des Nordistes sans complexes dans ce duel d’équipes qualifiées pour la Ligue Europa, les hommes de David Guion, privés en dernière minute de Boulaye Dia, n’ont pas su se montrer dangereux.

    Après un début de partie équilibré, le LOSC a pris petit à petit la mesure de son adversaire rémois méfiant face au quatuor offensif lillois aligné pour la première fois au coup d’envoi (Ikoné, Bamba, Yilmaz, David). Un sentiment justifié même si à la pointe de l’attaque Jonathan David et Burak Yilmaz avaient du mal à se situer, témoin cet appel identique au coeur de la surface sur un centre de Bamba (17e) puis dans la foulée cette passe à contretemps du Canadien, très peu en vue, pour le Turc. Et à la 33e minute, sur ce qui restera l’unique occasion de la première période, la menace s’est faite plus précise : décalé par Yilmaz, Bamba à l’angle de la surface de réparation rentrait sur son pied droit et trompait Rajkovic au premier poteau (0-1).

    À la reprise, le jeu s’animait avec notamment, au crédit des Rémois, une frappe de Cafaro (51e) suivie aussitôt d’un but de El Bilal Touré refusé pour un hors-jeu de Dereck Kutesa. Mais malgré une tête au-dessus du géant écossais de Reims Fraser Hornby (87e) et un face à face manqué par Weah pour le LOSC (90e+2), le score n’évoluait pas.

    Unique buteur de Lille lors de la première journée face à Rennes, Jonathan Bamba a remis ça à Reims. Avec deux buts, percutant et en confiance sur le flanc gauche, Bamba double ainsi son total de la saison dernière. Il a désormais inscrit 8 de ses 27 buts en Ligue 1 au mois d’août (29 %), son mois le plus prolifique. D’ailleurs, après avoir marqué le 28 août 2019, il n’avait ensuite plus marqué de la saison 2019-2020.

    Comment ne pas s’épouvanter en constatant la satisfaction généralisée qui se répand après chaque match de ligue 0? Le niveau est en chute libre, les clubs et leurs publics se complaisent dans la médiocrité. À court terme, le niveau des centres de formation plongera lui aussi, et le football français s’enfoncera dans la nuit.



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here