Ligue 1 : retour gâché à St Symphorien pour le FC Metz face à Monaco (0-1)

    0
    21

    Ce dimanche 30 août, à l’occasion de la 2e journée de la Ligue 1, et pour son premier match de compétition officielle depuis presque 6 mois, coronavirus oblige, les Grenats se sont inclinés face à des Monégasques beaucoup plus réalistes. Une entame ratée sur le plan comptable pour le FC Metz.

    Une reprise gâchée à St Symphorien ! Ce dimanche, à l’occasion de la 2e journée de la Ligue 1, et pour son premier match de compétition officielle depuis presque 6 mois, coronavirus oblige, le FC Metz s’est incliné 1 à 0 face à l’AS Monaco. Un but signé du Monégasque Benoit Badiashile (22′) après un mauvais renvoi de la défense lorraine. 

    En seconde période, malgré une supériorité numérique, après l’expulsion du Monégasque Youssouf Fofana, et malgré l’entrée en jeu du goleador Habib Diallo,  les Grenats n’ont pas réussir à égaliser, malgré quelques occasions franches. Dommage, dommage ! 

    J’ai le sentiment qu’on perd 1 point ou 3 points contre Monaco. On a fait jeu égal et on se retrouve mené à la mi-temps sur un coup de pied arrêté et sur un mauvais renvoi. Après on a été défaillant sur le plan offensif, car on a eu des opportunités pour revenir et on ne l’a pas fait. On s’est pas dépassé en première période, on était sur la réserve, mais malgré tout on rivalisait avec Monaco. On l’a bousculé après la pause mais on a manqué de justesse pour égaliser et ce dimanche, on a zéro point !

    Dans cette rencontre, le FC Metz n’a pas su tirer profit de l’expulsion monégasque pour égaliser puis prendre l’avantage. Les occasions ont été pourtant au rendez-vous, mais le réalisme était bel et bien rouge et blanc hier soir. Les Grenats ont tiré sur le montant avec Fabien Centonze et ils sont aussi tombés sur un gardien du club de la principauté, Benjamin Lecomte, très inspiré dans ses cages, avec notamment deux beaux arrêts face à des têtes de Ibrahima Niane et Vincent Pajot. 

    Au cours de cette seconde période, à 11 contre 10, le FC Metz a aussi manqué de folie et il n’a pas su emballer le match. Et pour le défenseur Matthieu Udol, l’absence, pour cause de protocole Covid, des ultras messins qui mettent habituellement l’ambiance au stade, a beaucoup pesé. 

    Forcément quand on est à domicile, et que l’on est mené, le public et ses ultras nous poussent pour que l’on puisse égaliser, mais avec seulement 5000 personnes, ce n’est pas pareil !

    Et ce nouveau contexte, les Grenats devront s’y faire, car cette jauge Covid à 5000 personnes devrait rester encore en vigueur durant plusieurs semaines. 

    Place désormais à une mini-trêve internationale ! Le FC Metz retrouve la Ligue 1, le 13 septembre prochain à Lille. Une rencontre à suivre bien entendu sur France Bleu Lorraine ! 

    Rentrée scolaire : « on va bricoler comme on peut ! » pour le syndicat enseignant SE-UNSA dans la Somme

    Poitiers : pas de port obligatoire du masque pour l’instant, mais une brigade de sensibilisation dans les rues

    La Nouvelle Eco : Côté Patio Immobilier & Brunch : une expérience client à Aire et Parentis

    QUIZ – Béarnais, Bigourdan ou les deux ? Testez-vous sur la région et gagnez vos entrées pour le Pic du Midi

    Le préfet de Vaucluse généralise le port du masque et interdit les soirées dansantes dans les bars



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here