M6 : Roselyne Bachelot illumine «les Reines du shopping»

    0
    43

    Une ministre en fonction qui se prête au jeu d’une compétition de shopping pour la télévision, c’est plutôt incongru. Sauf que le tournage des numéros des « Reines du shopping » diffusés sur M 6 cette semaine à 17h25 a eu lieu avant la crise sanitaire, le confinement et la nomination de Roselyne Bachelot au ministère de la Culture. Elle participait alors en tant qu’ancienne ministre et animatrice de télévision.

    Car pour la première fois depuis sa création en 2013, « les Reines du shopping », émission présentée par Cristina Cordula, voit s’affronter des célébrités : la chroniqueuse Hapsatou Sy, la chanteuse Julie Zenatti, l’animatrice spécialisée en décoration Emmanuelle Rivassoux (acolyte de Stéphane Plaza dans « Maison à vendre »), la présentatrice du « Meilleur Pâtissier » Julia Vignali, et Roselyne Bachelot.

    Chacune d’elles participe au programme dans le but d’être désignée « reine du shopping » et ainsi de remporter 10000 euros au profit d’une association. Le principe : chaque numéro quotidien est consacré à une personnalité, qui dispose de 2h30 et de 450 euros pour acheter une tenue complète (vêtements, chaussures, sac, bijoux) dans des boutiques imposées. Chaque candidate défile ensuite devant les autres concurrentes qui lui attribuent une note sur 20.

    « Le rose, ça a été ma couleur… »
    Retrouvez Roselyne Bachelot dans les Reines du Shopping, dès lundi à 17:25 sur M6

    Pour corser l’affaire, il faut suivre un thème donné par Cristina Cordula. Cette semaine, il s’agit de « miser sur une pièce métallisée ». Dans le numéro de vendredi, une fois que la dernière candidate aura défilé, l’animatrice notera elle-même les cinq femmes, cette note comptant pour moitié du score final !

    Ce type d’émissions où la concurrence féminine est mise à l’honneur peut souvent donner lieu à des critiques faciles ou mesquineries. Le choix des cinq célébrités lui donne au contraire une dimension bon enfant, même si chacune a envie de se battre pour son association : l’APIPD qui lutte contre la drépanocytose pour Hapsatou Sy, l’association Grégory Lemarchal contre la mucoviscidose pour Julie Zenatti, Sauve ton bourbon et Cie qui effectue des sauvetages de chiens et chats sur l’île de la Réunion pour Emmanuelle Rivassoux, Music’O Seniors qui organise des concerts d’opéra dans des établissements pour personnes âgées ou atteintes de la maladie d’Alzheimer pour Roselyne Bachelot, et Marion la Main tendue contre le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement pour Julia Vignali.

    De toutes, Hapsatou Sy, la première à effectuer son shopping ce lundi, semble être la plus compétitrice. Côté commentaires, Roselyne Bachelot (qui, elle, fera ses achats jeudi) est sans doute la plus cash. Face à l’essayage d’un sweat-shirt rouge de son ancienne camarade du « Grand 8 », la ministre lâche : « Là, je pense qu’elle a des chances d’être embauchée par une société d’autoroute pour indiquer qu’il y a des travaux. C’est horrible. » Et de régaler les autres quand elle-même entre dans une boutique demandant à la vendeuse de l’aider à trouver « une toilette ».

    Entre tenue rose et chaussures bleu électrique, la ministre de la Culture multiplie les tentatives audacieuses. Mais à quoi ressemblera sa tenue finale ? Réponse jeudi. Le pari de cette spéciale célébrités est largement remporté, avec de l’humour, du suspense et des choix surprenants.

    « Les Reines du shopping : spéciale célébrités », divertissement présenté par Cristina Cordula, du lundi au vendredi à 17h25 sur M 6 (5 x 52 minutes).


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here