Macron défend la 5G contre le « modèle Amish » des écolos et de la gauche

0
10

« Oui la France va prendre le tournant de la 5G », a lancé Emmanuel Macron lundi 14 septembre devant des entreprises du numérique, en ironisant sur ceux qui préfèreraient « le modèle Amish » et le « retour à la lampe à huile », au lendemain de la demande de moratoire de 70 élus de gauche et écologistes.

« La France est le pays des Lumières, c’est le pays de l’innovation […] On va tordre le cou à toutes les fausses idées. Oui, la France va prendre le tournant de la 5G parce que c’est le tournant de l’innovation », a insisté le chef de l’Etat devant une centaine d’entrepreneurs et entrepreneuses de la « French Tech » réunis dans la salle des fêtes de l’Elysée.

Il s’exprimait au lendemain de la demande de moratoire sur le déploiement de la 5G de 70 élus de gauche et écologistes, dont Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot ou François Ruffin, qui s’exprime ce mardi matin dans « l’Obs » pour demander un référendum sur le sujet. L’attribution des fréquences de cette technologie mobile doit débuter à la fin du mois en France.

« J’entends beaucoup de voix qui s’élèvent pour nous expliquer qu’il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile ! Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine », s’est moqué le chef de l’Etat, en référence à cette communauté religieuse américaine hostile à la technologie et qui vit comme au XVIIIe siècle.

Emmanuel Macron s’est dit ravi de retrouver le milieu des start-up, au cours du premier événement de grande ampleur organisé à l’Elysée depuis le confinement. Il a aussi rappelé que le plan de relance flécherait 7 milliards vers le secteur du numérique, notamment pour la transformation numérique de l’Etat.

Le chef de l’Etat a enfin défendu une Europe numérique souveraine. « Sur la 5G et beaucoup d’autres sujets, on ne doit dépendre d’aucune puissance non européenne », a-t-il martelé, en appelant notamment à « rouvrir la bataille sur le cloud ».

Parfois je me demande ce que serait devenu Macron si personne ne lui avait fait la courte échelle pour aller chez Rotschild… Prof de Français ? De théâtre ? Cadre marketing/commercial ? Et serait-il aussi arrogant/méprisant, ou bien le doute et les échecs lui auraient-ils appris un minimum de modestie ?

Les verts, ce sont des citoyens de tous styles, des agriculteurs, des plombiers, des retraités, des employés, ET beaucoup de scientifiques de très haut niveau.
Il suffit de regarder les plans qui ont été fait pour la transition écologique par le parti, ils sont le fait d’ingénieurs parmis les plus brillants du pays, sortis de polytechnique, de l’ENS, etc …
Chez LREM et ailleurs on a aussi des gens brillants, donc pourquoi s’opposer au débat sur le sujet ?

La France a été peut-être le pays des Lumières (beaucoup moins depuis 2017) mais je ne suis pas sûr que Montesquieu, Voltaire, Diderot, Beaumarchais, Rousseau et D’Alembert aient accepté sans réfléchir un peu avant que la 5G soit installée dans leurs cités. Rappelons que l’amiante a été longtemps appréciée pour ses caractères physico-chimiques exceptionnels et que le glyphosate a été le désherbant le plus vendu au monde. La 5G n’est peut-être pas dangereuse mais de nombreuses personnes le croient et, plutôt que de traiter d’attardés ceux qui s’opposent à son déploiement, il conviendrait peut-être de communiquer sur sa réelle utilité (par exemple est-il vraiment utile, grâce à la 5G, de faire rouler des véhicules autonomes ?) et sur le fait que la 5G va favoriser les entreprises de la « Tech » qui sont déjà florissantes alors que des pans entiers de notre économie sont actuellement en danger. Bref si les Amishs sont peut-être un peu hors du temps, les enthousiastes écervelés qui sont prêts, sans réfléchir, à transformer notre monde en une sorte de bazar technologique, ne valent sans doute pas mieux.

« La gauche et les écologistes » …. le nouvel attelage qui veut régenter l’ordre moral et la bien-pensance , comme dit Mme Jadot , alias Isabelle Saporta :  » on a un vrai souci avec les écolos, s’ils ont une idée à la con par jour, on ne va pas s’en sortir ! »


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]