Marion Maréchal : «Nous allons assister à la mort de LR»

0
16

ENTRETIEN – L’ex députée Front national détaille au Figaro ses ambitions pour la rentrée et revient sur l’éviction de ses proches des instances du Rassemblement national.

LE FIGARO. – Vous avez assuré avant l’été que les fondations de votre école étant posées, vous pouviez vous consacrer à autre chose. C’est-à-dire ?

Marion MARÉCHAL. – Parallèlement au pôle éducation de l’ISSEP, nous voulons développer un pôle recherche en créant au mois d’octobre notre propre think tank : le Centre d’analyse et de prospective. Nous avons besoin de vivifier le débat public que je trouve très amorphe. La dynamique ne vient plus des partis politiques, quels qu’ils soient. Notre réseau d’experts proposera des analyses très opérationnelles sur un certain nombre de sujets d’ordre politique au sens large. Sur des thématiques socio-économique et géopolitique peu ou pas abordées dans le débat public. L’idée n’est pas d’être dans une frénésie de production mais de faire des choses qualitatives et régulières à rythme bi ou trimestriel.

Le désastre c’est Fillon avec son combat contre Cope. Il a montré la désunion devant les caméras et les millions de français pendant des mois. Le parti ne s’en est jamais remis. On l’a vite oublié. C’est le point de départ de tout.

La mort programmée de LR, comme celle du PS, est une évidence. Ces partis, jumeaux de LREM, sont devenu totalement inutile.Comme aux Etats-Unis, comme dans plusieurs pays européens, le vrai choix se fait entre les globalistes (libre-échange, immigration, Europe supranationale) et les protectionnistes (frontières, souveraineté nationale).


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]