Perquisition chez Mohamed Sifaoui, personnage clé de l’affaire du fonds Marianne.

0

Perquisitions dans l’affaire du fonds Marianne : Mohamed Sifaoui et Christian Gravel visés

Le mardi 13 juillet, Mohamed Sifaoui, journaliste et coresponsable de la principale association bénéficiaire du fonds Marianne, devait être auditionné par la Commission d’enquête du Sénat. Cependant, son domicile a été perquisitionné à 6 heures du matin, ce qui a conduit à l’annulation de son audition. Cette perquisition a été effectuée dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de détournement de fonds publics, qui ont conduit le parquet national financier (PNF) à ouvrir une information judiciaire.

En outre, Christian Gravel, responsable de la gestion du fonds, a également été perquisitionné à son domicile le même jour. La semaine dernière, il avait démissionné de son poste à la tête du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) après la publication d’un rapport de l’Inspection générale de l’administration (IGA) le mettant en cause.

Le Fonds Marianne, doté à son lancement de 2,5 millions d’euros, a été mis en place en avril 2021, après l’assassinat de Samuel Paty, et visait à financer des associations défendant les valeurs de la République en apportant, sur les réseaux sociaux, des contre-discours à l’islam radical.

Des soupçons de détournement de fonds publics dans l’affaire du fonds Marianne ont conduit à des perquisitions chez Mohamed Sifaoui et Christian Gravel. Le Fonds Marianne, créé après l’assassinat de Samuel Paty, visait à financer des associations défendant les valeurs de la République en apportant des contre-discours à l’islam radical.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: